Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 17.1878

Page: 260
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_1/0282
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
260

GAZETTE DES BEAUX-ARTS.

Estampes de Berlin, 1513). Là, sur fond rose, une roue autour de
laquelle s'enlacent quatre figures tenant chacune un instrument de tra-
vail manuel, une hache, un marteau, des pinces, une équerre. Sur la
roue la Fortune, avec un sceptre à la main et une couronne sur la tête.
Une banderole porte une inscription incompréhensible. Dans les coins,
des branches garnies de feuilles de style gothique (plume, lavée d'aqua-
relle, au Musée de Berlin); au dos de ce dessin, d'une main inconnue :
« Albert Durer a peint ceci dans le livre de Melchior Pfmzing ». Notons
encore : — au Cabinet des Estampes de Dresde, une roue analogue; et
Y Homme sauvage tenant un écu} de la Collection Gatteaux, remarquable
dessin à la plume, reproduit par la Gazette des Beaux-Arts, vol. VIII,
lre période, p. 25. — Deux marques de livre, l'une aux armoiries de
Johann Tscherte, architecte impérial, qui prit une part active à la
défense de Vienne contre les Turcs en 1529 \ ami de Durer et de Pirck-
heimer ; l'autre, pour Lazarus Spengler: un satyre assis, jouant de la
flûte de Pan, tenant les armoiries de Spengler2 posées sur une tête de
mort; une jeune femme debout, le sein découvert, les cheveux flottants,
présente un gobelet au satyre; de son autre main elle tient un peson à
crochet. La composition est encadrée de branchages de vigne et d'ara-
besques analogues à celles du Livre d'Heures de Maximilien. Dans la
bordure supérieure du cadre, un hibou, un lapin et un cygne. Sur par-
chemin, à l'encre violette et colorié à la gouache, avec la date 1515 et
le monogramme (Albertine). — Un enfant ailé, debout, tenant de la
main gauche un ex libris dans lequel se trouve le hêtre, qui servait d'ar-
moirie à Pirckheimer; plume d'une légèreté charmante (Collection Mit-
chell). — Enfin, deux petits génies volant dans les airs et tenant une
grande perche à laquelle est attachée une courroie d'où pend une pan-
carte avec une longue inscription grecque, clans laquelle on remarque
les noms de Suidas, d'Eudème le rhéteur, d'Helladias, d'Egidius, etc. :
ex libris pour un volume formé d'ouvrages de différents auteurs grecs,
destiné sans doute au savant helléniste Pirckheimer3.

CHARLES EPHRUSSI.

(La suite prochainement.)

\. Voir Archiv. f. Zeichn. Kunst, X, 370.

2. Voir encore Archiv., etc., X, 286.

3, C'est sans doute encore pour un coin d'ex libris que Durer avait dessiné à la
plume une arabesque de branchages de vigne entrelacés sur lesquels est assis un
faune séparant deux chevaux fantastiques (Musée de Brème).
loading ...