Kircher, Athanasius ; Alquié, François Savinien d' [Transl.]
La Chine d'Athanase Kirchere: illustrée de plusieurs monuments tant sacrés que profanes, et de quantité de recherchés de la nature & de l'art — Amsterdam, 1670

Page: 177
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/kircher1670/0220
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
D'A THANASE KlRCHERE.


I I ■

""'"imfi........


Le Pagode, Dieu des Indiens. l'Idole eJHawpe.

fondes inclinations avec des cierges allu-
més y de Tancent, & des parfuns, après a-
T>o/> quitté toutes les marques de leur dctlo-
rat. Voyla de la façon que ces sçavants
adorent cette fausse divinité , qui est
presque la mesme que celle dont {e
fervoient les £g^/m,lesquels ofFroient
des sàcrifices à Mercure le premier jour
du mois de Totb. Tous les Temples
sont ornés des statues de Confutius, 8c
l'on en voit de toutes façons, les unes e-
stant fort grandes', les autres médio-
cres, 8c les autres plus petites ; de sorte
qu'on peut porter ces dernières avec
facilite (comme l'expérience me Ta
fait voir) puisque j'en ay eu une dont
je vous ay donné le tableau cy dessus
dans la feuille précédente, & puisque
jay eu la satisfa&ion de la considerer
& de la toucher après que le P. Nun-

nius Mascarenias assistant de 'Portugal
m'en a donné une, laquelle m'a fait
voir la vérité de ce que je âis. La sé-
conde Secle des Chinois respond aux
philosofes des Egiptiens 8c est appel-
lée Sctequia, ou Omyto; quoyque le
vulgaire la nomme Jmida, 8c les Jap-
ponoii 2£aca, 8c J.midahù, comme nous
dirons plus amplement ; lorlque nous
traitterons des idoles du Jappon. L'in-
trodu&ion de cette detestable loy est
venue du costé d'Occident, & a e-
sté portée du Royaume qu'on appel-
la Trenio , ou Sciuro dans la Chine. Le
Pere Trigaut nous allure que ces Ro-
yaumes sont appellés du seul nom de
Indoflan, 8c que leur situation est entre
l'Inde, 8c le Gange. Si nous recher-
chons maintenant l'origine de cette se-
ôe nous trouverons que les persbnnes
Z qui

Ce que
contient
la séconde
sefle des
Çhinots.

l'Idolâtrie
a esté por-
tée de
l'Inde dans
la Chine &
dans le
loading ...