Kircher, Athanasius ; Alquié, François Savinien d' [Transl.]
La Chine d'Athanase Kirchere: illustrée de plusieurs monuments tant sacrés que profanes, et de quantité de recherchés de la nature & de l'art — Amsterdam, 1670

Page: 312
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/kircher1670/0369
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
La com-
position
des cara-
ftcres.

312 La Chine
ou pour le Soleil, mais pour les ver-
tus secretes, & les opérations que non-
seulement le Soleil matériel fait dans
le monde sènsible, mais encore ce que
l'Archetippe fait dans le monde in-
telligible. Ce qu'on ne voit pas dans
les caractères Chinois ; puilqu'ils me
comprennent rien autre choie que la
lignification des mots & des paroles
làns enfermer aucun mistere, ny aucu-
ne chose digne destre sceuë. Je ne
nie pas neantmoins que les Chinois n a-
yent d'agréables inventions pour le
faire entendre dans leurs escritures ;
mais il faut advouër pourtant que ce
n est rien en comparaison des anciens
de la subtilité des hyeroglifes d'Egipte}
comme on peut voir par la diiposi-
tion des lettres qui suivent, où le ca-
ractère C. sigriifîe le mesme qu'estre
assigé ; II est composé des deux au-
tres , sçavoir de celuy du B. & de
FA, dont le i. lignifie le cœur, &

La Porte

Le Cœur

sin

Affl

îee

muen

Illustrée
posée des caractères qui marquent le
D. & TE. afin de donner à connoi-
stre un homme parfait ; parceque le D.
lignifie homme, & l'E. Roy, voulant
dire par là , qu'il n'y a rien de & par-
fait parmy les hommes qu'un Roy. Ils
disent encore, que le G. marque un

Homme

gin

Roy

mm

Parfait teiuên

'4r


le dernier la porte ; comme (1 on di-
soit que le porte du cœur efî fermée ; dau-
tant que quand l'homme est dans l'af-
ssiction tous les esprits se renferment se
reiïerrent, & se concentrent dans le
cœur • c'est pourquoy il craint, il ap-
préhende, & il est affligé. Ils ont ac-
coustumé encore de former une F. com-

liuên
Estre amou-
reux de
quelqu'un,.
Femme, filet,
parolle
homme amoureux de quelqu'un; pour-
veu qu'il {bit composé de trois cara-
racteres; sçavoir de Va. qui lignifie
femme, du b. qui lignifie du filet, &
du c. qui marque la parole, comme
s'ils vouloient dire parla que toutain-
ll que l'on attire quelqu'un matériel-
lement â soy par des cordes & des fi-
lets & le cœur des hommes Ipiri-
tuellement par la parole; de mesmc

Le Jour

moi

les femmes attirent & gagnent les
hommes. l'H. lignifie la mesme chofe
que
loading ...