La chronique des arts et de la curiosité — 1911

Seite: 9
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1911/0019
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
N» 2. - 1911. BUREAUX : 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6«) 14 Janvier.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de

l'Union postale)......... 15 fr.

I_e Numéro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

a porte Saint-Pierre est bien connue
des voyageurs qui ont visité Nan-
tes. Proche de la cathédrale, elle
rappelle les souvenirs les plus
lointains de la cité. Si elle a été refaite au
xve siècle, elle représente une porte plus
ancienne qui occupait la même place et qui
faisait partie de la première enceinte de la
ville. Sous l'arc de sa voûte passèrent, du
xve au xviie siècle, les rois qui firent à Nantes
leur entrée. Telle qu'elle est, avec ses mérites
artistiques qui ne sont pas de premier ordre,
la porte Saint-Pierre évoque cependant, pour
les habitants de Nantes, tout le passé.

On apprendra sans étonnement que dans
ces conditions la porte Saint-Pierre soit con-
sidérée comme un monument historique.
Mais on apprendra sans étonnement aussi
que ce titre ne suffise pas à la faire respecter.
La porte Saint-Pierre a ses ennemis. Les uns
lui reprochent de n'avoir pas de beauté propre
et de n'être qu'un document d'histoire, comme
si ce n'était pas assez. Les autres trouvent
mauvais qu'elle soit si près de la cathédrale,
oubliant que les églises gothiques à leur ori-
gine n'étaient pas isolées, mais au contraire
environnées d'autres constructions. Bref, il
y a un projet qui consiste à abattre la porte
et sa tourelle pour ouvrir une perspective
nouvelle. La géométrie s'en trouverait peut-
être bien, le pittoresque y perdrait.

La Société académique de la Loire-Infé-
rieure a pris énergiquement en mains la
cause de la porte menacée. Elle a pensé avec
raison qu'il était dans son rôle de la défendre,
de lui ramener des sympathies négligentes,
de faire revivre ses titres. Elle a émis un vœu
excellent dont il n'y a qu'à citer les termes,

en souhaitant qu'ils soient compris de tous.
Elle demande que«laporte Saint-Pierre, ainsi
que les monuments découverts à ses pieds,
dont la réunion en ce lieu formera la plus
admirable synthèse de l'histoire locale, soient
conservés avec tout le respect qu'ils méri-
tent ».

->+<z>+<-■

NOUVELLES

#*# L'hôtel Biron, que l'on croyait sauvé,
est de nouveau menacé : les 6.50U.000 fr. votés
l'an dernier par le Parlement pour son acqui-
sition sont maintenant jugés insuffisants
par F Administration des Domaines, et la Com-
mission du budget ne s'est pas encore pro-
noncée au sujet des crédits nécessaires.

A la séance mensuelle de la Société de
l'Histoire de Paris, M. Tranchant a signalé
un nouveau danger qui menace l'hôtel Biron :
c'est un malencontreux projet de prolonge-
ment des rues de Bourgogne et de Chana-
leilles. Les jardins de l'hôtel seraient en
partie sacrifiés, et l'élévation en bordure des
nouvelles voies aurait de fâcheuses consé-
quences pour la vue de l'hôtel. Si ce projet
venait à être mis à exécution, il faudrait
sans aucun doute renoncer à affecter l'hôtel
au séjour des souverains de passage à Paris.
La Société a décidé d'adresser un vœu à la Com-
mission du budget, au Conseil municipal et
au préfet de la Seine, tendant à la conserva-
tion intégrale de l'hôtel.

*** Le ministre cle l'Instruction publique
vient d'adresser aux préfets, sur la protection
des sites et monuments naturels, une circu-
laire que nous analyserons et commenterons
clans notre prochain numéro.

L'Administration des Beaux-Arts in-
forme le public que le magasin de vente
des produits de la Manufacture Nationale
de Sèvres est transféré, depuis le 11 jan-
vier, rue de Rivoli, 240, à l'angle de la rue
Rouget-de-l'Isle.
loading ...