Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 24.1868

Page: 431
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1868_1/0446
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
FRANS HALS1

n 1630, Hais était assurément le plus
grand peintre de la Hollande. Il avait
quarante-cinq ans, la pleine virilité. Les
artistes de la première heure après l'af-
franchissement politique et religieux de
la Hollande, Michiel Mierevelt, Paulus
Moreelse, Jan van Ravesteyn, etc., étaient
plus vieux que lui. Mierevelt avait
soixante-trois ans, et il allait bientôt
mourir.

Yan der Helst n'était encore qu'un éco-
lier, et il ne devait marquer que vers le milieu du siècle, avec toute la
pléiade qui allait se former autour de Rembrandt.

Un seul artiste, Theodor de Keyser, pouvait presque rivaliser avec
Hais. Theodor de Keyser est un excellent peintre, à peine connu en

1. Voir la livraison du 1er mars 1868.

Depuis la publication de notre premier article, M. van der Willigen a bien voulu
nous adresser quelques explications nouvelles sur les portraits van Berensteyn : le
portrait d'homme est parfaitement daté 1629. Les portraits de la femme et de la jeune
fille ne sont pas signés. Le béguinage van Berensteyn ne fut fondé qu'en '1688, par
suite du testament de Nicolas van Berensteyn, qui était mort le 5 mars \ 684. Ces
belles peintures n'ont donc pas été faites pour la Uofje, mais elles ont dû y venir de
la succession de N. van Berensteyn.

Outre les trois portraits que j'ai signalés de W. van Heythuizen, Hais en a peint
encore un quatrième qui a passé à la vente de Mme veuve Oosten de Bruyn, Haarlem,
8 avril 1800, n° '13, p. 2 du Catalogue : « Dans un jardin ou cour {hof) est debout
W. van Heythuizen, figure entière, de grandeur naturelle, une main posée sur son
épée, l'autre main sur la hanche. Magistralement peint par Frans Hais. Hauteur, 7 pieds
5 p. 4/2; largeur, 5 pieds 4/2. Vendu 5'l florins. »

En signalant les portraits de petite proportion comme celui de van Heythuyzen, de
la galerie Double, et celui de l'historien Pieter Bor, brûlé dans l'incendie du musée de
Rotterdam en 1863, j'ai oublié deux autres petits portraits excellents, du musée de
Berlin, dont l'un est daté \ 627.
loading ...