Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 11.1875

Seite: 77
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1875_1/0084
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
EXPOSITION DE LILLE1

apissertes. — Parmi les tapisseries en
assez grand nombre qui garnissaient les
murs de l'Exposition, celles de Lille nous
ont particulièrement intéressé.

M. Farcy, d'Angers, en avait cepen-
dant exposé quelques-unes de la fin du
\ve siècle qu'il convient d'étudier d'abord,
afin de suivre l'ordre des dates. L'une
est un magnifique fragment d'une com-
position plus vaste, qui représente des
hommes montant une nef qui aborde au
port. Sur la terrasse de la forteresse qui en défend l'entrée, se tient un
chevalier qu'un écu chargé d'une nef posée sur son épaule et le mot
Sperance désignent suffisamment.

Un autre fragment remarquable, mais d'un tissu moins fin que le pré-
cédent, représente Isaac bénissant Jacob.

Il faut s'arrêter plus longtemps devant deux tapisseries d'une exécu-
tion très-simple, puisque le rouge, le bleu et le tanné, avec les couleurs
de chair, y dominent presque exclusivement.

Elles représentent le combat des Vices et des Vertus, lointains souve-
nirs de la Psychomachia de Prudence avivés par les personnifications du
Roman de la Rose.

Le sujet de l'une est expliqué par ce quatrain :

Le Monde pend à ung fil seulement
Par les péchies qu'on voit présent régner ;
Mais l'Église pacifie humblement
Le Ire divin voellant le arbre coper.

4. Voir Gazelle des Beaux-Arts, 2e période, t. X, p. 481.
loading ...