Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 17.1878

Seite: 97
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_1/0109
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Antonio Bazzi venait de finir, pour le. couvent de
San-Francesco, la grande Descente cle croix, que nous
avons décrite et reproduite dans notre précédent article et
qui est aujourd'hui à l'Académie des Beaux-Arts de Sienne,
lorsque Agostino Chigi arriva dans cette ville. C'était un
nouveau protecteur qui succédait aux Spannochi, mais bien
autrement puissant. Suivant la coutume du temps où, comme
nous l'avons dit déjà, la richesse imposait des devoirs par-
ticuliers, le fameux banquier de Jules II exerçait sur les

4. Voir la Gazelle des Beaux-Avis, '2e période, t. XVII, p. 48.

XVII. — 2e PÉRIODE.

13
loading ...