L' art: revue hebdomadaire illustrée — 11.1885 (Teil 2)

Page: 12
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1885_2/0024
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
12

L'ART.

chacun a tenu à garder les huit ou dix voix qui lui étaient acquises, dans la seule pensée de les
empêcher de se rassembler sur le nom qui était dans l'esprit de tous et qui seul pouvait réunir
la majorité.

Ces trois tours de scrutin, qui n'ont abouti qu'à un résultat négatif, portent la marque d'une
petitesse d'esprit véritablement affligeante chez des gens dont on pouvait attendre beaucoup
mieux. Il n'est que juste d'ajouter que la distribution des autres médailles et des mentions
honorables, par le jury de sculpture, sans être à l'abri de toute critique, est infiniment moins
fantaisiste que celle du jury de peinture. Nous ne pouvons qu'applaudir aux premières médailles
de MM. Croisy et Cariés. Mais, sans médire de la belle académie de M. Daillion, il faut bien
reconnaître que ce n'est qu'une œuvre de facture, un peu trop littéralement inspirée de Michel-
Ange, pour la structure générale, et que l'expression morale, par laquelle l'artiste aurait pu

M. Adolphe Jullien. M. Borsseau. M. Camille Benoit. M. Edm. Maitre. M. A. I.ascoux. M. Vincent d'Indy. M. Amédée Pigeon.

M. Emmanuel Chabricr.

Autour du piano.
Dessin de Félix Jazinski, d'après le tableau de H. Fantin-Latour. (Salon de i885.)

affirmer sa personnalité, fait complètement défaut. En somme, c'est surtout de la calligraphie.
Il reste à M. Daillion de faire preuve de qualités vraiment artistiques. Le tort des jurys est de
se laisser toujours prendre à ces habiletés de pur métier. J'espère pour M. Daillion qu'il n'en
restera pas à ces déploiements de musculature. Il n'a qu'à voir où ils ont conduit tous les peintres
à qui ce seul mérite a fait attribuer les Prix du Salon. Son groupe du Bonheur, bien que moins
remarquable de facture, semble indiquer des visées plus hautes. Il ne doit pas ignorer que, si
Michel-Ange est un si grand artiste, il a mérité sa gloire encore plus par l'expression de la
vie et des sentiments dont il a animé ses statues, que par la puissance avec laquelle il a rendu la
forme humaine.

La section de gravure n'a pas non plus décerné de médaille d'honneur. Il nous semble que
celle-ci revenait de droit à M. F. Gaillard. Son Portrait du R. P. Hubin, qui est un chef-
d'œuvre de science et d'expression, n'a réuni que trente-deux voix sur cent dix-sept votants.
Il serait difficile de justifier un pareil résultat.
loading ...