La chronique des arts et de la curiosité — 1910

Seite: 186
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1910/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
183

JLA CHRONIQUE DES ARTS

*'* M. Dajardin-Beaumetz a choisi dans
les réserves de l’ancien mobilier de la Cou-
ronne quatorze magnifiques tapisseries exé-
cutées au xviic et au xvme siècle dans les
ateliers des Gobelins, d’après des cartons
d’Antoine Goypel et de Mignard, qui ne figu-
rèrent que pour la décoration des châteaux
royaux et qui ne furent jamais exposés de-
puis la Révolution. Ces pièces en deux « sui-
tes » — l’une de huit tapisseries : Y Ancien
Testament, d’Antoine Coypel; l’autre de six :
les Galeries de Saint-Cloud, de Mignard— se-
ront présentées dans quelques jours au public,
au château de Versailles, dans la grande Ga-
lerie des Batailles.

*** Le 9 juin a eu lieu au Musée d’Ennery
l’inauguration des nouvelles collections rap-
portées d’Antinoë par M. Gayet de sa cam-
pagne de fouilles de 1910.

*** Lundi prochain, 20 juin, M. Frédéric
Masson, de l'Académie française, fera, au
Grand Trianon, devant les membres de la
Société des Amis de Versailles, une confé-
rence sur Trianon sous l’Empire.

D’après le rapport récemment lu à l’assem-
blée générale de la Société, celle-ci a déjà
placé, à titre de fonds de réserve, 24.977 fr. 05
et peut disposer d’une disponibilité de 10.926
francs 45, montant des cotisations de l’année
courante. Une partie de ces derniers fonds
sera consacrée à la restauration, à la remise
en place et à l’encadrement d’une série de pan-
neaux de Cotelle, commandés par Louis XIV
pour la décoration de la grande galerie de
Trianon, panneaux retrouvés dans les réser-
ves du palais.

*** Une médaille commémorative de l’in-
vention du procédé de fabrication de l’acier
sur sole, a été offerte la semaine dernière à
l’inventeur,M. Pierre Martin.

*** La Société française d’archéologie a
tenu cette semaine, pour le continuer jus-
qu’au mardi 21, son Congrès annuel, qui a
eu pour centres principaux Saumur et Angers.
Les membres, sous la direction de M. Eugène
Lefèvre-Pontalis, ont visité successivement
Saumur, Montsoreau, Candes, Fontevrault,
Asnières,Puy-Notre-Dame, Montreuil-Bellay,
Thouars, Oiron, Saint-Jouin de Marnes, Air-
vault, Saint-Florent, Trêves, Cunault, Le
Mans, Solesmes, Sarraut, Savennières, Le
Plessis-Macé, Saint-Florent-le-Vieil, Champ-
toceaux, Saint-Philbert-de-Grandlieu, Lan-
geais, Chinon, Angers, Le Plessis-Bourré.

*** On a inauguré le 1er juin au Musée
Stædel de Francfort une remarquable expo-
sition de dessins français du xviiP siècle
empruntés aux riches collections du musée.
On y admire des œuvres de AVatteau (repré-
senté par 13 pièces), Boucher (par 15), Fra-
gonard, Greuze, Hubert Robert, Pater, Lan-
cret, Baudouin, Challe, Pillement, Eisen,
Parrocel, J.-F. Arnaud, L. Bilcoq, Lépicié,
F.-F.-C. Bourgeois, E. Halle, Théolon, Ch.-N.
Cochin, les deux Moreau, Lavreince, L.-J.
Desprez, Taunay, Saint-Ours, J.-F. Blondel,
I. Duvivier, J.-B. Le Prince, J.-B. Huet,

J.-J. de Boissieu, et un portrait de AVatteau
au pastel par Rosalba Carriera.

*** M. Pierpont Morgan s’est rendu acqué-
reur de la collection d’anciennes faïences de
Rouen formée par M. Gaston Le Breton, con-
servateur honoraire des musées de Rouen.
Cette collection sera exposée au Metropolitan
Muséum de New-York. Cette collection con-
tient 202 pièces, y compris une très rare
« assiette à musique » et un plat aux armes
de Saint-Evremond, acquis à la vente de
Bellegarde.

*** La manufacture royale de Saxe, fondée
en 1710, à Meissen, par Boettger, vient de cé-
lébrer son deux-centième anniversaire.

--

Les Récompenses des Salons

Le comité de l’Association des artistes peintres,
sculpteurs, architectes, graveurs et dessinateurs
(fondation Taylor), a, dans sa séance du 2 juin,
attribué le prix Galimard-Jaubert (1 200 fr. pen-
dant quatre ans), à Mlle Thérèse-Marie Géraldy
pour ses deux portraits exposés au Salon de la
Société des Artistes français.

A la Société des Artistes français, les prix sui-
vants ont été décernés :

Le prix Marie Bashhirtseff., à M. Léon Cosse),
auteur de Sortie de salut.

Le prix Rosa Bonheur (fondation Anna Klumpke),
à M. Louis-Désiré Lucas, auteur de la Femme à la
quenouille.

Le prix Raigecourt-Goyon, à M. Signoret, pour
Coucher de soleil sur la rade de Marseille et
Effet de soir sur la mer.

Le prix Belin-Dollet au graveur Duluard, pour
son eau-forte originale Le Triomphe de Mardochée.

GeprixMaguelonne Lefebvre-Glaize,kM. Buzon,
pour son tableau La Baignade dans le vieux port
de Guctaria (GiCpuzcoa).

Les concours de primes d’encouragement fon-
dées par la Société d’encouragement à l’art et à
l’industrie, en faveur de deux artistes décorateurs
âgés de moins de quarante ans exposant aux deux
grands Salons annuels, ont été décernés de la
façon suivante :

A la Société des Artistes français :

Prime de 300 francs, à M. Gustave Guetant
(reliures en cuir ciselé) ; — 2e prime supplémen-
taire de 200 francs, à M. Henri Eapin (salle à
manger); — 3e prime supplémentaire de 100 francs,
à M. Henri Miault (objets d’art, bois, corne et
ivoire) ; — lr° mention, à M. Adalbert Szabo ;
2° mention, à M11*8 Yvonne et Denise Policard ;
3e mention, à M. Joanny Reculon; 4e mention, à
M. Ernest Dura; 5e mention,à M. Maurice Daurat.
A la Société Nationale des Beaux-Arts :

Prime de 300 francs, à MIle Louise Germain
(reliure d’art); — 2e prime supplémentaire de 100
francs, à M. Louis Baeyens (frises et papiers
peints); — lre mention, à MM. Eugène et Louis
Capon; 2e mention, àM"1 Andrée Mauger; 3e men-
tion, à M. Albert Binqnet.
loading ...