La chronique des arts et de la curiosité — 1910

Page: 195
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1910/0205
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ET DE LA CURIOSITÉ

195

Les bourses de voyage pour la sculpture, au
nombre de trois également, ont été décernées à
MM. Morlon et Niclausse (Société des Artistes
français), et à M. Gras (Société Nationale).

Les deux bourses de voyage pour l’architecture
sont allées à MM. Danis et Guidetti (Société des
Artistes français).

Celle de la gravure a été décernée à M. Pinard
(Société Nationale), et celle des arts décoratifs à
M. Bastard (Société des Artistes français).

ENCOURAGEMENTS DE L’ÉTAT

Les encouragements suivants ont été décernés :

Peinture. — MM. Paul Jouve (Société Natio-
nale), Zingg (Société des Artistes français), MUe
Blanche Mercère (Société des Artistes français),
ayant obtenu un certain nombre de voix pour la
bourse de voyage, obtiennent une récompense de

1.000 francs. Quatre autres encouragements de

1.000 francs sont décernés à MM. Lepape (Société
Nationale), Lemercier (Artistes français), Bouché-
Leclercq (Artistes français), et Bricard (Artistes
français).

Des encouragements de 500 francs ont été attri-
bués à M. Gazaban (Société des Artistes français);
Mn° Nivouliès (Société Nationale) ; MM. Descudé,
Buzon, Mlle Laffitte (Société des Artistes français) ;
M. Claudius Denis (Société Nationale); M. Ber-
thon, MUe Humbert-Vignot (Société des Artistes
français); M. Chapuis et MUe Klee (Société Natio-
nale); MM. Paltz et Darvieux (Société des Artistes
français).

Sculpture. — M. Nicot ayant obtenu dans le
vote des bourses de vojmge un nombre de voix
suffisant pour le désigner à l’attention du conseil,
un encouragement de 1.000 francs lui est attribué.
Quatre autres encouragements de 1.000 francs
sont décernés à MM. Durousseau (Société Natio-
nale), Vannier (Société Nationale), Janniot, Hulin
et Pavot (Société des Artistes français).

MM. Silvestre, Baucour, Delapchier, Manaut,
Poncet-Noll, Grange (Société des Artistes fran-
çais), obtiennent des récompenses de 500 francs.

Gravure en médailles. — Deux encourage-
ments de 5C0 francs sont votés à MM. Exbrayat et
Pommier (Artistes français).

Architecture. — Trois encouragements de 500
francs sont votés à. MM. Mauxion et Bray (Ar-
tistes français), et Sézille (Société Nationale).

Gravure et lithographie. — Un encourage-
ment de 1.000 francs est attribué à M. Henry
Cheffer (Artistes français), qui a obtenu 9 voix
pour la bourse de voyage.

Pour compenser l'impossibilité où se trouve le
conseil d’attribuer la même récompense à M. Bou-
roux (Artistes français), qui a obtenu 7 voix pour
la bourse de voyage, M. Dujardin-Beaumetz prend
l’engagement de faire à cet artiste une commande
de la même importance.

Cinq encouragements de 500 francs sont ensuite
décernés à MM. Kamm, Delécluse, Hourriez (So-
ciété des Artistes français), Marc Beltrand etHallo
(Société Nationale).

Arts décoratifs. — Deux encouragements de
500 francs sont votés à MM. Le Bourgeois et Ber-
nadou, delà Société Nationale des Beaux-Arts.

PRIX DIVERS

A la Société des Artistes français, le comité a
décerné le Prix Ilenner, de 3.000 fr., à M. Paul-

Albert Laurens, pour son tableau Bidon, exposé au
Salon des Artistes français.

Le Prix Bartholdi a été décerné à M. Albert-
Louis Bray, architecte, qui expose au même Salon
les plans de transformation du palais de l’Institut
dans l’hypothèse du prolongement de la rue de
Bennes.

Les Achats de la Ville de Paris
aux Salons

La quatrième commission du Conseil municipal
a décidé l’achat des œuvres suivantes aux Salons :

Société des Artistes français

Peintures et Dessin. — L'Orage, par M. Dam-
beza ; Kermesse hollandaise, par M. Bellan ;
Sortie de saint (Béguinage de Bruges), par M.
Gassel; Une barque à la côte, par M. Moteley ;
La Sainte, le matin, à Venise, par M. Gagliar-
dini ; Pêcheur de crabes, dessin teinté, par M.
Granchi-Taylor ; Chasse à tir, par M1U Louise
Abbéma; La Marmotte, par M. Cayron.

Sculptures. — Jeanne d’Arc, par M. Alfred
Boucher; Le Semeur, par M. Bureau; Le Petit
Chat, par M. Bianchi ; La Fin d'un rêve, par M.
Marquet; « Egalitas », par M. Allouard.

Gravures. — Estampes de MM. Bouisset, Jar-
raud, Dufour.

Société Nationale des Beaux-Arts

Peintures. — Bacchante endormie, par M. An-
quetin ; Ombelles jaunes, par M. Hawkins.
Gravures.—Estampes originales de M. Pinard.

L’Exposition de la Verrerie et de la Cristallerie

AU MUSÉE GALLIERA

Autant pour l'amateur que pour le praticien,
une exposition d’art appliqué, si riche qu’en soit
la composition, n’est attrayante et fructueuse que
si elle est bien présentée, comme celle que M. De-
lard vient de consacrer à l’art du verrier. On en
sort avec une idée nette des transformations de la
matière vitrifiable, et d’ailleurs heureux de l’essor
qu’un si bel art doit aux artisans français.

La place des pièces de vitrine est plus impor-
tante, malheureusement, que celle des objets usuels,
représentés seulement par l’apport des cristalleries
de Baccarat. Il faut regretter que les créateurs du
bibelot de luxe hésitent à s’entourer des produc-
tions plus courantes de l’industrie. Il y aurait
profit mutuel à un tel rapprochement. Des pièces
comme celles que Baccarat a composées pour le
service de table des chefs d’Etat sont d’ailleurs
de vraies œuvres d’art, d’une simplicité très étu-
diée. Les vins de France auront là de dignes
récipients à travers le monde. M. Leveillé et
Rousseau en ont aussi inventé de superbes.

L’art du vitrail religieux agonise, au moment
où les trouvailles des verriers lui permettraient de
rivaliser avec les productions du xiv° siècle. Peut-
être retrouvera-t-il une nouvelle vie en des appli-
cations profanes. Si les dessinateurs sont infé-
rieurs en cette partie aux chimistes, il faut
pourtant signaler les œuvres de MM. Decorclie-
loading ...