La chronique des arts et de la curiosité — 1911

Page: 287
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1911/0297
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ET DE LA

respectées, continuées, dans une réimpression du
Traité des armes et des machines de guerre, par le
sieur de Gaya, «ci-devant capitaine dans le régiment
de Champagne ». L'auteur y explique l'usage de
toutes les armes « dont on se sert jDrésentement
(1678) dans les armées, aussi bien que celles dont
se servaient autrefois les Romains ». Les quatre
livres qui composent l'ouvrage sont relatifs aux
armes particulières des soldats ; à la poudre et
aux feux d'artifices ; aux pièces et machines d'ar-
tillerie ; aux enseignes et instruments de guerre.
L'intérêt du texte, si heureusement remis en lu-
mière, les figures qui l'enrichissent, le soin de la
typographie, le goût du cartonnage souple don-
nant l'illusion du parchemin ancien, s'accordent à
faire de cette réimpression un livre digne d'être
recherché par les bibliophiles, les érudits et les
artistes, auxquels la connaissance des armes
anciennes est si souvent nécessaire.

- «ci ^— c»--■-

NÉCROLOGIE

Nous avons le vif regret d'enregistrer la mort de
M. Edmond Saglio, directeur honoraire du Musée
de Glutiy, membre de l'Institut, décédé à Paris le
7 décembre, à l'âge de quatre-vingt-trois ans.
C'était le doyen de nos collaborateurs. Après avoir
été conservateur, au musée du Louvre, du dépar-
tement de la sculpture moderne et des objets d'art
du Moyen âge et de la Renaissance, il fut nommé
en 1893 conservateur du musée de Cluny, en rem-
placement d Alfred Darcel, poste qu'il occupa
jusqu'en 1903. Archéologue éminent, il entreprit
avec Daremberg, en 1873, la publication, avec
l'aide de savants collaborateurs, du précieux Dic-
tionnaire des antiquités grecques et romaines,
encore aujourd'hui en cours de publication. Dans
notre Gazette, il a publié de nombreux travaux,
remarquables également par la sûreté de l'érudition,
entre autres : De nos relations avec Vart alle-
mand (1859), Le Sculpteur Ilubac (1859), Hippolyte
Flandrin (18 >î), etc. Il avait été nommé membre
de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en
1837 et était officier de la Légion d'honneur.

Le sculpteur Walther Sintenis, originaire de
Zittau (Saxe) vient de mourir à Dresde à l'âge
de quarante-quatre ans. Élève d'abord de Ro-
bert Diez à Dresde, il étudia ensuite à Bruxelles,
près de Lagae et de Constantin Meunier. On lui
doit, entre autres, uni colossale statue de Nègre
daus li vestibule d'une salle de coniéiences à
Hambourg, quantité de husles, entre iiutres celui
de Schopenhauer, le monument de Fichte à Ramme-
nau, des statuettes, etc.

Le peintre et professeur Emmanuel Semper,

fils du célèbre architecte Gottfried Semper, vient
de mourir à Dissau à l'âge de so;xante-trois ans.
Il s'était adonné avec talent à l'art du portrait.

Le 27 novembre est mort à Berlin, à l'âge de
quatre-vingt-sept ans, le peintre et illustrateur

CURIOSITE 287

Ludwig Pietsch. Né à Dantzig, le 25 décembre
1824, il fut élève de l'Académie de Berlin, puis fré-
quenta l'atelier de Gleyre à Paris. Il peignit des
portraits et surtout dessina de nombreuses illus-
trations pour les œuvres de Gœthe et d'autres
écrivains allemands. Il a aussi donné quelques
eaux-fortes et lithographies originales. Il fut éga-
lement correspondant artistique de la Vossische
Zitung.

MOUVEMENT DES ARTS

Collection de M. le comte de Penha-Longa

(Sculptures par Joseph Chinard, de Lyon)

Vente faite à la galerie Georges Petit, le 2 dé-
cembre, par Me Lair-Dubreuil et MM. Paulme et
Lasquin.

1. Chinard (le statuaire Joseph). Son portrait
par lui-même. Médaillon rond en terre cuite :
1.020.— 14. Menon de Ville (de), commandeur de
Bellecombe dans l'ordre de Malte en 1784 : 810. —
20. Inconnu. Portrait d'homme âgé en costume
L. XVI : 1.700. —21. Beauharnais (prince Eugène
de), en costume de général commandant les chas-
seurs de la Garde. Médaillon rond en terre cuite :
1.400.

23. S. M. l'Impératrice Joséphine. Petit buste en
terre cuite : G.400. — 29. Inconnue, artiste peintre.
Portrait présumé de Mme Constance-Marie Char-
pentier. Buste en plâtre : 4.003. — 30. Inconnue,
artiste peintre. Portrait présumé de Mme Cons-
tance-Marie Charpentier. Buste en marbre blanc :
49.000. — 31. Inconnue, artiste peintre. Portrait
présumé de Mme Constance-Marie Charpentier.
Buste en plâtre : 5.400. — 32. Beauharnais (prince
Eugène de), en costume de colonel des chasseurs
de la Garde, avec collet de général. Petit buste en
terre cuite : 3.000. — 33. S. M. l'Impératrice José-
phine. Biste grandeur nature, en marbre blanc :
76.100. — 34. Mme Récamier, en buste, terre cuite :
42.100. — 35. Le même personnage. Buste en
pîâtre : 11.100. — 30. Inconnue, dite à tort
Mmo de Verninac, en buste. Plâtre original :
2.200. — 37. Bacciocchi (Félix), prince de Lucques
et de Piombino,en costume de général;et 38. Elisa,
sœur de Napoléon, grande-duchesse de Toscane,
princesse de Lucques et de Piombino. Buste en
terre cuite : 5.200. — 39. La Marquise do Jau-
court (?). Buste marbre blanc : 20.000. — 40. Le
général Bonaparte; et 41. S. M. l'Impératrice José-
phine. Terres cuites : 6.100. — 42. Récamier (Mme).
Médaillon rond en plâtre ; 2.000. — 45. Inconnue,
fui trait de jeuue fille. Médaillon rond en terre
cui;e : 3.000. — 54. Récamier (Mme). Buste en
bronze patiné, sur piédouche en marbre : G.500. —
58. La Philosophie. Allégorie révolutionnaire.
Statuette en terre cuite i 1.300. — 57. Chinard (le
statuaire Joseph), drapé à l'antique. Statuette en
plâtre : 3.800.—59. Inconnue. Jeune fille. Buste en
terre cuite : 10.000.— 60. Narcisse.Statue en mar-
bre blanc : 2.100. — 6L. Groupe allégorique. Es-
quisse en terre cuite, dédiée à Dumas : 2.000. —
62. Cillare et Hylonome, ou la Mort des Centaures,
Groupe en terre cuite : 4.000.

Produit total : 313.460 francs.
loading ...