Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 31.1885

Page: 367
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_1/0384
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
~cae*> W_

ex position

DES

DESSINS, AQUARELLES ET ESTAMPES

DE

GUSTAVE DORÉ

C’est toujours une
chose grave de décider,
au lendemain de la mort
d’un artiste, une exposi-
tion générale de ses œu-
vres; il est rare qu’on se
trouve servir ainsi les vé-
ritables intérêts de la mé-
moire qu’on veut hono-
rer; le risque est d’autant
plus grand qu’il s’agit
d’une réputation mieux
assise, que personne ne
songe à discuter. Pour
Gustave Doré notamment,
on n’imagine guère ce que
pouvait ajouter à sa re-
nommée un jugement
d’ensemble porté sur son
œuvre de dessinateur.' Mais les éditeurs français ont vu dans cette manifestation
collective un devoir de gratitude à accomplir ; ils ont tenu à rendre un hommage
solennel au collaborateur à qui ils avaient dû de si nombreux et si éclatants succès :
loading ...