Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 31.1885

Page: 22
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1885_1/0028
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’ENLÈVEMENT DE PSYCHÉ

PLAFOND PEINT, PAR M. PAUL BAUDRY

POUR LE CHATEAU DE CHANTILLY

ujourd’hui, lorsqu’un peintre il-
lustre a terminé un tableau, on
convie le public à le voir. Il se
trouve à point un intermédiaire
obligeant qui met en présence les
toiles et les amateurs. La pré-
caution n’est pas inutile; qui sait
s’ils se retrouveront au milieu
des hasards de la vie? Le chef-
d’œuvre s’en ira peut-être au delà
des mers, ou on l’enfermera au
fond d’une galerie impénétrable.
Grâce à M. Sedelmeyer, nous
avons vu les tableaux de M. Munckaczy. M. Petit a ouvert sa
galerie l’an dernier à Y Amour et Psyché de M. Baudry, et hier
à une suite de paysages au pastel de M. Duez, les plus jolies
impressions de Yillerville. Enfin aux premiers jours du mois de
décembre on pouvait retrouver à la galerie Sedelmeyer M. Baudry
qui retraçait un nouvel épisode de l’histoire de Psyché à qui il
demeure fidèle. Le sujet du plafond, peint pour le château de Chan-
tilly, est Y Enlèvement de Psyché par Mercure. Il la conduit dans
l’Olympe où elle va jouir d’un bonheur éternel et inspirer à jamais
poètes, peintres et musiciens. Quel dommage que les tableaux qu’ont
loading ...