L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 4)

Page: 38
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_4/0056
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
utre certaines particularités sur la vie d'un gentilhomme campa-
gnard, la Dédicace, qui est six fois plus longue que l’Épître, nous
donne quelques détails sur la manière dont Imbert d'Anlezy a
composé son livre et, ce qui nous intéresse encore plus, sur la
façon dont il s'y est pris pour le faire illustrer.

« Bien des années, dit-il, se sont écoulées, duc sérénissime,
depuis que j’ai commencé à travailler à cet ouvrage. Je l’ai pré-
paré en chemin, lors de ces guerres continuelles d'il y a environ
trente ans auxquelles j’ai toujours pris part. L’ouvrage était trop
fort pour mes épaules, mais comme il convient à un généreux
soldat, j’ai osé le tenter et l’entreprendre. »

« Peut-être, ajoute-t-il, le trouvera-t-on mal poli, mais il ne
pouvait en être autrement. » A peine la paix lui avait-elle permis de rentrer dans sa maison
et de mettre ordre à ses affaires qu'il fut mande par Catherine de Médicis pour être attaché

J:, âme//a

Lettre du XVIe siècle. Collection Bonnalïe.

i. Voir l’Art, 8e année, tome III, pages 234 et 256, et tome IV, page 14.
loading ...