L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 4)

Page: 41
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_4/0059
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile

>

pilî

ANTOINE COYZEVOX'

Ce n'est pas une biographie de Coyzevox
que nous nous proposons de donner ici, c'est
une simple esquisse, quelques pages sans
prétention qui pourront servir à l’iconographie
du maître français.

La pièce la plus précieuse dans cet ordre de pensées
est au Louvre. C'est le buste du statuaire par lui-même.
Qu'il nous soit permis de le décrire. Aussi bien, ce portrait
vivant donne une netteté plus grande à la physionomie du
maître que nous avons pour but de faire revivre. Avant
l'image écrite, voici le relief, la grandeur, la person-
nalité, le génie. Et quelle main pouvait être plus apte
que la main de l'artiste à modeler son image authen-
tique? Il se montre à nous en action : la tête fait un
mouvement vers l'épaule. La chemise est ou-

i. Nos lecteurs savent que l'Académie des Beaux-Arts a
honoré du prix Bordin, pour son mémoire sur Antoine Coyzevox,
notre collaborateur, M. Henry Jouin, déjà lauréat de l’Académie
française. Le travail de M. Jouin, édité par la
Librairie académique Didier et C", est actuelle-
ment sous presse. L’auteur veut bien offrir à l’Art
la primeur de quelques pages de
son livre. ///j%

m


(Note de la Rédaction•)

Encadrement composé et dessiné pour «l’Art» par J. Habert-Dys.

Tome XXXI.
loading ...