L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 4)

Page: 88
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_4/0110
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Monument de Victor-Emmanuel, a Rome (vue d'ensemble).
Projet de M. Nénot.

LE MONUMENT DE VICTOR-EMMANUEL

A ROME

e concours ouvert à Rome pour le monument du roi Victor-
Emmanuel est terminé depuis plusieurs mois. Après de longs
et consciencieux travaux, la Commission chargée du jugement a
décerné le premier prix de 5o,ooo francs au projet 24g. L’au-
teur, M. Henri Nénot, architecte, déjà connu par d’importantes
études sur les récentes fouilles de Délos, était au moment du
concours pensionnaire de l’Académie de France à Rome; il vient
d’y achever sa dernière année. Le second et le troisième prix
ont été donnés à des artistes d’origine romaine : celui de
3o,ooo francs à MM. Ettore Ferrari, sculpteur, et Pio Piacen-
tini, architecte, auteurs du projet 194; celui de 20,000 francs
à M. Stefano Galletti, sculpteur, qui avait exposé le projet 259.
Les projets de MM. Nénot et Galletti ne sont point inconnus à
nos lecteurs; nous en avions dans un précédent article signalé toute l’importance, nous sommes
heureux que le jugement de la Commission soit venu justifier nos prévisions.

Qu’un tel jugement dût être vivement discuté, il fallait s’y attendre, et pour bien des raisons.
En effet, les critiques n’ont pas manqué, non plus que les protestations; non seulement on a
examiné et jugé plus ou moins sévèrement les projets récompensés; on a cherché à deviner les
intentions de la Commission royale, et c’est fort en dehors du domaine artistique qu’on a cru
parfois découvrir les motifs de son jugement. On a fait grand bruit autour de cette affaire; et
ne croyez point que tout ceci soit fini ni près de finir. Il y a quelques jours à peine, un certain
nombre d’artistes adressaient une pétition à la Chambre des députés elle-même, demandant qu’on
annulât, sans autre forme de procès, le verdict de la Commission. On peut s’attendre à voir éclater

Lettre tirée d’un ouvrage intitulé : « Tapisseries du roi ».
loading ...