L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 4)

Page: 267
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_4/0320
License: Free access  - all rights reserved Use / Order

0.5
1 cm
facsimile
Frise dessinée par Pierre, gravée par Watelet.

L’ÉCOLE ANGLAISE

BIST 1883

A J. G. îlobinson, Esc/*., Conservateur des Tableaux
de la Couronne, à l'ancien Surintendant des Eeaux-Arts
du « South Kensingtcn Muséum », à l’éminent critic/ue,
Hommage sympathiquement respectueux.

L. G.

I

Celui à qui j’ai l’honneur de dédier cette étude
est trop connu, trop apprécié du monde des arts et
des lettres, pour qu’il soit nécessaire de dire qui il
est ; son nom suffit. Et cependant, si éloquent que
soit ce nom, je crois très utile de m’étendre longue-
ment au sujet de celui qui l'illustre. Je veux, en le
montrant à l’œuvre, exposer une fois de plus la
persévérante révolution que poursuit le Royaume-
Uni dans le domaine du goût, la part immense qu’a
prise, dès l’origine de ce mouvement pacifique, mais
non moins menaçant pour nous, un homme, sans
aucun doute très ami de la France où s’est, en
grande partie, développée son éducation artistique,
mais dont le patriotisme, aussi passionné qu’éclairé,
n’en a que plus vivement souffert de l’infériorité
artistique de ses concitoyens. Aussi s’est-il juré de
se dévouer, sinon à détruire cet état de choses
presque barbare, tout au moins à le modifier pro-
fondément, en semant le bon grain dont le contraste
avec une ivraie séculaire démontrerait, mieux que
les raisonnements les plus probants, les avantages
des dons qu’il admirait en France et qui sont
l'essence même d’une brillante suprématie si longtemps jugée invincible.

E. Burne-Jones. — Dessin de Charles E. Wilson
loading ...