Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Państwowy Instytut Sztuki [Editor]; Stowarzyszenie Historyków Sztuki [Editor]; Instytut Sztuki (Warschau) [Editor]
Biuletyn Historii Sztuki — 20.1958

DOI issue: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.41524#0186

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
WŁADYSŁAW TOMKIEWICZ
LES RAPPORTS DES PEINTRES FRANCAIS DU XVII S1ŻCLE AVEC
LA POLOGNE

L’activite des peintres franęais en Pologne, ou
leurs oeuvres liees a la Pologne du XVII« sieole, sont
peu connues jusqu’a present, bien qu’il existe plu-
sieurs dissertations traitant ce sujet.
En ce qui concerne la litterature franęaise deux
noms surtout sont a retenir: Louis Reau et Pierre
Francastel. Le premier de ces auteurs, parlant de
l’expansion de Fart franęais sur les territoires sla-
ves1, s’est interesse egalemenit a l’activite des pein-
tres franęais en Pologne, au XVIIe siecle, mais il
a surtout porte son attention sur la personne de
Franęois Desportes. P. Francastel, dans son ouyrage
sur les relations artistiąues franco-polonaises2 traite
en marge, les problemeis de (la peinture, mais il s’est
concentre surtout sur Farcłutecture.
Du cóte polonais il faut mentionner d’abord Ju-
liusz Starzyński qui, dans sa monographie consacree
au palais de Wilanów3, s’est interesse aussi aux pein-
tures, etablissant avec documents a 1’appui, la par-
ticipation du peintre Claude Callot a ces travaux.
Enfin, les problemes qui nous interessient ici ont ete
largement traites par Tadeusz Mańkowski. Dans sa
dissertation sur la peinture a la cour du roi Jean III 4
il mentionne l’>activite de peintres franęais tels que
Claude Callot, Henri Gascar et Franęois Desportes.
Le present expoise est en quelque sorte un resume,
ne serait-ce qu’en raison de son volume, des etudes
faites a ce sujet jusqu’a present, sans apporter beau-
1 L. Reau, Histoire de l’expansion de Part franęais mo-
dernę, Le monde siane et l’Orient, Parts 1924.
2 P. Francastel, Les relations artistiqv.es entre la
France et la Pologne aux XVII-e et XVIII-e siicles, „La France
et la Pologne dans leurs relations artistiąues", lre annś (1938),
p. 271 et sulv., Parts 1938.
3 J. Starzyński, Wilanów — Dzieje budowy pałacu

coup de faits nouveaux; il est en meme temps un
essai de revision des etudes anciennes, avec les re-
sultats desquelles 1’auteur de l’expose n’est pas tou-
jours d’accord.
i
Les relations franco-polonaises qui, a partir de
1574, c’est a dire depuis la cólebre fuite de Henri de
Valois, s’etaient sensiblement refroidies, ne se sont
modifiees nadicalement que vers de la premiere
moitie du XVIIe siecle. En 1645 une legation polo-
naise officielle venait a Paris demander au nom du
roi la main de Marie de Gonzague princesse de Man-
toue et duchese de Nevers. Cette femme, connue plus
tard sous le nom de la reine Marie-Louise, en tant
que femme de deux rois polonais successifs, Ladi-
slas IV et Jean-Casimir, est devenue le symbole
vivant d’etroites relations franco-polonaises tant dans
le domaine politique que culturel.
L’arrivee meme de la legation polonaise a Paris
trouva son expresision dans Fart de l’epoque. Le des-
sinateur italien renomme Stefano Della Bella, qui
sejournait alors a Paris, fixa cette arrivee en un cy-
cle de dessins, se trouvant aujourd’hui dans les col-
lections anglaises et publies depuis peu5. La signa-
ture officielle du contrat de mariage a Fontainebleau
fut representee dans les dessins d’Abraham Bossę.
Enfin ce fut le tour de la peinture de s’y interesser.
za Jana III [Wilanów — Histoire de la construction du pa-
lais sous le regne de Jean III], Varsovie 1933.
4 T. Mańkowski, Malarstwo na dworze Jana III [La
peinture a la cour de Jean III], „Biuletyn. Historii Sztuki“,
XII, 1950, p. 201 et suiv.
5 Stefano della Bella, Wjazd wspaniały posłów pol-
skich do Paryża [L’entrće magnifiąue des ambassadeurs po-
lonais a Paris], 1645, Publić par M. Paszkiewicz, Londres 1957.

174
 
Annotationen