L' art: revue hebdomadaire illustrée — 6.1880 (Teil 1)

Page: 48
DOI issue: DOI issue: DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1880_1/0058
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
48 L'ART.

découverte par un ami de la science arche'ologique, M. Émile
Kuhn, maire de Chamalières, dans des fouilles qu'il faisait exé-
cuter dans le sous-sol de son église qui date de 670, pour s'assurer
si cette église romaine était, comme la plupart de celles de cette
époque, construite sur l'emplacement d'un temple romain dédié
à Mercure. En effet, la découverte de cette monnaie, au pied de
deux fragments de colonnes en marbre cipolin, aux bases enga-
gées jusqu'au sol primitif de la première église chrétienne, lui
donnait raison. Ces colonnes en marbre d'une grande valeur à

cette époque, ne seraient-elles pas des débris provenant du grand
temple de Vasso, du sommet du Puy-de-Dôme, où quarante-cinq
variétés de marbre (possédées par notre musée) ont été employées
à la décoration ?

L'église de Chamalières possède une châsse émailiée du
xue siècle où sont enfermées les reliques de sainte Thôcle et qui
représente le martyre de la sainte.

E. Versepuy,
Conservateur du Musée de Clermont.

NOTRE BIBLIOTHEQUE

CLXXVII

Der Cicérone. —Eine Anleitung ptm Genuss der Kunstwerke
italiens von Jacob Burckhardt.Vierte Aujlage unter mitmr-
kung des Verfassers und anderer Fachgenossen bearbeitet
von DT Wilhehn Bode. — Leipzig, Seemann, 1879. (Un
guide pour l'appréciation des œuvres d'art de l'Italie, par
J. Burckhardt, 40 édition refondue par le Dr Bode avec le
concours de l'auteur et d'autres spécialistes.) Deux volumes
in-8°; le premier de xxiv et 196 pages concernant l'art an-
tique ; le second de lxxxiv et 812 pages comprenant
l'art du Moyen-Age et de la Renaissance.

Le voyageur français qui parcourt l'Italie pour étudier les
arts regrette souvent de n'avoir pas sous son bras, à côté des
livrets qui lui fournissent les renseignements indispensables aux
choses matérielles de la vie, un guide sûr, une sorte de mentor
scientifique, prêt, lorsqu'on l'interroge, à signaler l'existence et
la place des monuments, à en apprécier la signification et à en
nommer les auteurs. Ce livre indispensable, qu'une nouvelle
édition due au savant conservateur du musée de Berlin, M. W.
Bode, vient de rendre plus utile encore, existe depuis longtemps
pour l'Allemagne. C'est le Cicérone de Jacob Burckhardt. L'ou-
vrage est divisé en deux parties consacre'es, la première à l'art
antique, l'autre à l'art du Moyen-Age et de la Renaissance. Il

indique d'abord, ville par ville, tout ce qu'il y a d'intéressant à
visiter en renvoyant, pour chaque monument visé, au corps de
l'ouvrage où des renseignements sont fournis. Le corps propre-
ment dit de l'ouvrage se subdivise ensuite en trois grands chapi-
tres : architecture, sculpture et peinture, et, sous chacune de ces
rubriques, l'art italien (je parle du 20 volume) est étudié avec
soin, tous les maîtres importants sont nommés et leurs travaux
sont indiqués et énumérés avec la plus grande sagacité et la cri-
tique la plus sûre.

L'éditeur assez intelligent pour traduire et publier en fran-
çais cet excellent ouvrage rendrait un véritable service aux arts
et ferait en même temps une bonne affaire. Le Cicérone, résul-
tat de longues recherches et d'innombrables confrontations, est
cependant d'une lecture facile. C'est le plus pratique, le plus
lucide et le plus concis des manuels. Il serait bien vite adopté
par le goût français dont il semble avoir prévu et dont il satisfait
les exigences. Par sa forme, ce livre s'adresse aussi bien aux
gens du monde qu'aux érudits. Les premiers peuvent accepter,
de confiance, des attributions qu'ils ne sont pas en état de déter-
miner eux-mêmes ou tout au moins qu'ils n'ont pas le loisir de
rechercher. Les seconds apprécieront ce qu'il a fallu de persé-
vérance, de perspicacité et de savoir pour formuler, sur des
œuvres aussi nombreuses et aussi diverses, tant de jugements
toujours judicieux et raisonnés.

Louis Courajod.

BULLETIN BIBLIOGRAPHIQUE

LIVRES NOUVEAUX ET ÉDITIONS NOUVELLES

1. — Le Opère di Giorgio Vasari, con nuove annotazioni
e commenti di Gaetano Milanesi. Tomo III. In Firenze,
G. C. Sansoni, Editore, 1879. Un volume in-8° de 711 pages

2. — Artists of the Nineteenth Century and their Works.
A handbook containing two thousand and fifty biografical
sketches, by Clara Erskine Clément and Laurence Hutton.
Deux volumes Crown, in-8°, Boston. Houghton, Osgood and
Company. The Riverside Press, Cambridge. 1879.

3. — A new séries of illustrated biographies of the great
artists, published in monthly volumes. — Van Dyck, by
Percy Rendell Head, Lincoln Collège, Oxford. — Frans Hais,

1. Les tomes I et II de cette nouvelle et précieuse édition ont paru en 1878.

by the same author. — Jacopo Robusti called Tintoretto, by W.
Roscoe Osler, a Teacher of Drawing in University Collège
School, London; Author of Occasional Essays on Art. — The
Little Masters of Germany, by William Bell Scott, Author of
Lectures on the Fine Arts, etc. London, Sampson Low, Marston,
Searle,and Rivington, Crown Buildings, Fleet Street, 1879.

4. _ Pérou et Bolivie, récit de voyage, suivi d'études
archéologiques et ethnographiques et de notes sur l'écriture et
les langues des populations indiennes, par Charles Wiener.
Un volume in-8° de 796 pages, contenant plus de 1100 gravures,
27 cartes et 18 plans. — Paris, Hachette, 1880.

L'ouvrage entier comprendra huit volumes: il en sera publié deux chaque année.
loading ...