L' art: revue hebdomadaire illustrée — 6.1880 (Teil 1)

Page: 62
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1880_1/0072
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Cartouche composé par Pineau fils, gravé par Babel.

n a parle beaucoup, depuis quelques années, du Musée municipal
organisé par la Ville de Paris à l'hôtel Carnavalet. Il ne s'est
guère passé de semaine sans que les journaux aient annoncé
l'acquisition pour ce musée de quelques précieux débris relatifs
à l'histoire de notre vieille capitale, ou bien la découverte
d'ustensiles de l'âge préhistorique, de ruines romaines ou de
tombeaux anciens soigneusement réservés pour les collections
projetées. Le musée cependant restait toujours portes closes. Il y
avait des raisons à cela ; jamais enfantement ne fut plus laborieux.
Enfin, le conseil municipal de Paris, décidé à en finir, vient de

Lettre du xvi« siècle. Collection Bonnafle.

voter les crédits nécessaires pour admettre le public dans les
galeries nouvelles. Les monuments archéologiques qui ont été rassemblés forment dès aujourd'hui
une suite assez complète, et le projet poursuivi par la préfecture de la Seine offre des résultats
suffisants pour qu'il soit permis d'apprécier ce qui a été fait. L'histoire de la création de ce
musée est au reste fort curieuse et mérite d'être racontée.

C'est en 1866 que M. Haussmann, alors préfet de la Seine, acheta l'hôtel Carnavalet pour
y installer un musée qui, dans sa pensée, devait se rattacher à YŒuvre historique de la Ville de
Paris dont il avait entrepris la réalisation. Nous dirons bientôt ce qu'il voulait faire et ce qu'on
fit; mais d'abord quelques détails sur l'édifice.

L'hôtel Carnavalet, situé, comme on sait, en plein quartier du Marais, à l'angle de la rue
des Francs-Bourgeois et de l'ancienne rue de la Culture-Sainte-Catherine, rappelle, au milieu du
Paris moderne, deux grands noms historiques : Jean Goujon et M"10 de Sévigné; — deux grandes
époques : la Renaissance et le siècle de Louis XIV. Faites le tour de cette maison dont la pierre,
loading ...