L' art: revue hebdomadaire illustrée — 6.1880 (Teil 1)

Page: 68
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1880_1/0078
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Porcelaine de Vienne.
Grand plateau ovale. (Collections du Palais de San Donato.) — Gravure de E. Dewailly

LE PALAIS DE SAN DONATO

ET SES COLLECTIONS1

(suite)

Acta non verba.
Devise des Demidolt.

IX

(suite)

Si les bronzes français sont si brillamment représentés dans la
Salle des Croisades, les bronzes italiens, sans être plus nombreux, ne
leur cèdent en rien.

Deux marteaux de porte des xv" et xvi6 siècles sont dignes des
illustres maîtres florentins et de ces habiles fondeurs qui eux-mêmes
étaient de vrais artistes ; l'un qui nous montre Samson, vainqueur des
Philistins, qu'il menace encore de la mâchoire d'âne, semble être une
précieuse maquette saisie par le bronze au moment où le pouce du
sculpteur se jouait encore sur la cire ; Antonio Pollajuolo, à qui
Saint-Pierre de Rome doit un chef-d'œuvre, le tombeau de Sixte IV,
passe pour être l'auteur de cette composition énergiquement mouve-
mentée; l'autre, formé de deux dauphins enlacés en cartouche, enserre
en bronze doré au mat.par Goutwère. élégamment des mascarons de grotesques, œuvre étudiée dans ses

(Collections du Palais de San Donato.) °

Dessin de g. Prosdocimi. moindres détails, contraste absolu avec le précédent, tout de premier

i. Voir l'Art, ^ année, tome I", page 525 ; tome II, page jo;, et tome IV, pages 151, 184, 200, 245 et 29;, et 6'année, tome Ior, pages }

et 41.

Cassolette
en prime d'améthyste, avec monture
loading ...