L' art: revue hebdomadaire illustrée — 6.1880 (Teil 1)

Page: 67
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1880_1/0077
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L'HOTEL CARNAVALET ET LE MUSÉE MUNICIPAL. 67

si décorée, l'œil suit toutes les simplicités du dessin en en sentant toute la valeur et sans être
jamais contrarié par un joint malencontreux. Là les mascarons, ce de la propre main du maître
« Ponce », comme nous dit Sauvai, sont admirables, dignes de Goujon, dignes du Louvre; ils
devraient être moulés et figurer dans toutes les écoles de dessin ».

L'hôtel Carnavalet n'était pas encore complètement restauré quand éclata la guerre de 1870 ;
cependant le musée historique existait déjà en germe, car les promoteurs de l'entreprise
activaient les acquisitions. Les objets s'entassaient, soit à l'Hôtel de Ville, soit dans une maison
du quai de Béthune servant de magasin. Qu'allait-on faire de cette quantité de monuments de
toute nature? Quel plan allait présider à leur classement? L'administration de M. Haussmann se
flattait de créer un musée sans rival, de proportions gigantesques, dans lequel serait disposé
d'une façon rigoureuse et méthodique tout ce qui se rattachait à l'histoire de Paris. Le lecteur
verra, par la suite de cet article, de quelle façon on s'y prit pour remplir ce vaste programme.

Victor Champier.

( La suilc prochainement.)

CUL-DE-LAMPE

composé par Babel, gravé par

Charpentier.
loading ...