Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 9.1874

Page: 271
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1874_1/0284
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PALLAS ATHÈNÈ

Si les Dieux n’étaient, comme on l’a cru
longtemps, qu’un produit de l’imagination des
Grecs, il serait bien difficile de comprendre
qu’on ait pu représenter par un même sym-
bole la sagesse divine et la vertu guerrière.
Ce double aspect d’Athènè s’explique au con-
traire facilement si on remonte à sa manifes-
tation naturelle, ou, pour parler la langue my-
thologique, à la naissance de la Déesse. Cette
vierge armée qui s’élance de la tête de Zeus,
c’est l’éclair qui resplendit au sommet du
ciel. Yoici en quels termes cette révélation est exposée dans les hymnes
homériques :

« Le sage Zeus l’enfanta lui-même de son front auguste, couverte
d’armes guerrières, resplendissantes d’or; et l’admiration saisit tous les
Dieux à sa vue; et elle, devant le maître de l’égide, jaillit impétueuse-
ment de la tête immortelle, brandissant sa lance aiguë. Et le grand
Olympe était secoué sous le bond de la vierge aux clairs regards, et la
terre retentit terriblement à l’entour, et la mer secouée bouleversait ses
flots de pourpre, et le fils éclatant d’Hypérion. arrêta quelque temps ses
chevaux aux pieds rapides, jusqu’à ce que Pallas Athènaiè eût enlevé
ses armes divines de ses épaules immortelles ; et le sage Zeus se
réjouit. »

La Théogonie développe cette physique religieuse en faisant naître
Athènè de la tête de Zeus après qu’il eut avalé Métis, fille d’Océan, ce qui
rattache la production de la foudre à l’absorption des vapeurs par l’éther.
D’autres légendes font intervenir dans la naissance d’Athènè la hache de
Prométhée ou cl’Hèphaistos, personnifications du feu; c’est un dédouble-
ment du phénomène complexe de l’éclair.
loading ...