Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 9.1874

Page: 359
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1874_1/0373
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ARCHITECTURE ROMANE

DU MIDI DE LA FRANGE1

n grand trouble nous saisit, nous autres gens du Nord.

T 1

lorsque nous nous trouvons en présence des édifices que
les premiers siècles du moyen âge ont vu s’élever dans le
^ J midi de la France. Habitués à la rudesse de nos églises
romanes, dont l’ordonnance déjà savante et compliquée
fait pressentir les magnifiques développements de l’architecture gothique,
ainsi qu’à la barbarie de leur décoration d’une physionomie toute locale,
nous avons peine à croire que des monuments si dissemblables soient con-
temporains. Le plan des premiers est si simple, leur ornementation est
tellement imitée de l’antique que nous sommes enclins à les vieillir outre
mesure.

Mais nous ne sommes pas seuls à subir cette influence d’un milieu
nouveau pour nous, car ceux qui l’habitent dès leur enfance, les Méri-
dionaux eux-mêmes, y sont soumis. Comme il est rare qu’une église
aujourd’hui debout, — car c’est d’églises qu’il s’agit surtout, — n’ait
point remplacé un édifice antérieur qui lui-même s’était substitué à

' 1. L'Architecture romane du midi de la France, par M. II. Révoil, 3 volumes
in-folio, comprenant: le premier, 50 pages de texte avec gravures sur bois et lviii plan-
ches; — le deuxième, 66 pages de texte avec gravures sur bois et lxvii planches; —
le troisième, 39 pages de texte avec gravures sur bois et lxxix planches, dont
5 chromolithographiées, plus un « Appendice, » composé de 26 pages avec nom-
breuses gravures sur bois et vu planches. —Vïe Morel et Cie. Paris, 1873.
loading ...