Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 9.1874

Page: 387
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1874_1/0402
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DICTIONNAIRE DE L’ÉCOLE ANGLAISE

l est certains travaux d’une utilité si évi-
dente, d’un mérite si éminent que la cri-
tique ne saurait trop les mettre en lumière
et leur prodiguer de légitimes éloges.
L’ouvrage dont nous avons à nous occuper1
est de ceux qui ont droit à une place
privilégiée dans la bibliothèque de tout
amateur sérieux ; il n’est guère possible de
combler plus brillamment une lacune que
déplorait quiconque étudie l’Ecole anglaise.
L’auteur, M. Samuel Redgrave, s’était préparé à ce « pénible labeur »,
comme s’exprime justement l’épigraphe de son livre, en publiant en col-
laboration avec M. Richard Redgrave, membre de la Royal Academy;
Conservateur des tableaux de la reine et Inspecteur Général des Beaux-
Arts : A Century of Pointers of the English School> ivith Critical Notices
of their Works} and some Account of the Progress of Art in England2.
Les longues recherches auxquelles il avait dû se livrer lui avaient
démontré combien on était peu ou mal renseigné sur les artistes anglais;
de là à concevoir le plan de son dictionnaire, il n’y avait qu’un pas. Une

'1. A Diclionary of ArlisIs of lhe English School: Pointers, Sculptons, Archi-
lects, Engravers and Ornamenlisls, with Notices of their Lires and Works, bv
Samuel Redgrave. Un volume in-8 de 473 pages. London : Longmans, Green,
and C°, 39, Paternoster Row, 1874.

2. Chez Smith, Elder, and C°, 15, Waterloo Place, Londres.
loading ...