Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 9.1874

Page: 454
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1874_1/0472
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ARCHITECTURE ROMANE

DU MIDI DE LA FRANGE1

L’église de Saint-Guillem-du-Désert
(Hérault) (t. I, pi. xxxvm à lxiii) est attri-
buée à saint Guillem lui-même pour la nef
qui serait de 80/i à 812, et au premier
abbé du monastère qu’il fonda, pour le
chevet, qui serait du commencement du
xe siècle. Mais ce chevet ressemble tel-
lement à ceux des églises rhénanes du
xti" siècle, qu’il est impossible de ne pas admettre une étroite parenté entre
ces monuments, sans vouloir, déplus, insister sur le porche qui est voûté
sur nervures cylindriques ni sur la porte dont les voussoirs en retraite
sont profilés en gros tores.

Notre-Dame des Doms (t. I, pl. lii à lvj) est encore, suivant M. Révoil,
une église carolingienne, et pour le prouver il apporte, dans la discussion
des textes relatifs à la construction de cette église, une méthode d’inter-
prétation qui peut le mener loin. Il existe, en effet, dans les archives
du département de Vaucluse un acte de la fin du xl° siècle adressé par
les chanoines réguliers de Notre-Dame des Doms à ceux d’une église de
Saint-Ruf, rebâtie au commencement du siècle par plusieurs de leurs
prédécesseurs. Les premiers s’y plaignent de ce que les seconds se refu-
sant à l’ancienne obéissance ne leur envoient plus les charpentiers, les
sculpteurs en pierre et les scribes (il s’agit peut-être de traceurs d’épures),
qui donnaient leurs soins à la construction de l’église mère. {Qui ligno-
rum artifices vcl lapidum sculptores vel scriptoria arle valenter inter cos
habebantur.majoris ccclcsicc structure operam clabunt.) Pour tout le
monde, les mots ecclesiœ structura signifient « la construction de l’église».

4. Voir Gazelle des Beaux-Arts, 2e période, t. IX, p. 359.
loading ...