L' art: revue hebdomadaire illustrée — 6.1880 (Teil 1)

Page: 224
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1880_1/0241
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
224 L'ART.

préjudice <ie la photographie, tout en reconnaissant que les
œuvres photographiques pourraient être l'objet d'un règlement
particulier et que dans tous les cas elles doivent bénéficier des
garanties qui protègent la propriété individuelle.

La commission entendra le président de la section d'archi-
tecture à Tlnstitut, le président de l'Union centrale des archi-

Le jurv s'est réuni le 20 février, piace des Vosges, au siège de
la société, sous la présidence de M. Eug. Guillaume. Il se com-
posait de MM. Édouard André, Georges Berger, Paul Mantz,
Louvrier de Lajolais, Chapu, Viollet, Ponscarme, Baudry,
Trani et P. Sedille. Le sujet de cette plaque était : La glo-
rification des arts du métal. Voici les noms des lauréats :

tectes et le directeur de l'École d'architecture, et l'inspecteur ! i° M. Henry Burdy; 2° M. Picault; 30 M. Léon Chédeville.

général des monuments historiques pour les droits relatifs à
l'architecture, et M. le président delà section musicale de l'Ins-
titut, le directeur du Conservatoire, le président de la Société
des compositeurs et deux éditeurs de musique, MM. Heugel et
Brandus, et enfin M. Gounod pour les droits des musiciens et
des compositeurs.

Le jury, en exprimant toute sa satisfaction pour ce concours,
a décerné, en outre, quatre mentions honorables. Quant au con-
cours du modèle d'un diplôme à décerner aux lauréats de
l'Union centrale, le jury n'a pas décerné de récompense. L'expo-
sition des deux concours reste ouverte jusqu'au 29 février.

Angleterre. — Une exposition d'aquarelles d'artistes

— La statue de la République, de M. Soitoux, a été dévoilée 1 vivants et décédés est ouverte dans la galerie de MM. Agnew

le 24 février, ainsi que nous l'avions annoncé. Il n'y a eu aucune
inauguration officielle et point de discours prononcé. M. Soi-
toux a été nommé chevalier de la Légion d'honneur.

— Les anciens élèves de Corot viennent d'avoir l'excellente
idée d'élever à la mémoire de l'illustre paysagiste un monument
à Ville-d'Avray, où il avait sa maison, et dont il se plut à peindre
si souvent les sites délicieux. Ce monument, très simple, sera
couronné par un médaillon reproduisant les traits de Corot. Le
peintre Lavieille est chargé de réunir les adhésions et de re-
cueillir les souscriptions.

— Le buste de M. Bersot, le regretté directeur de l'Ecole
normale, vient d'être commandé par l'administration des beaux-
arts à M. Eugène Guillaume. Les élèves de l'École avaient
demandé au ministre de l'instruction publique l'autorisation de
faire exécuter ce buste, et c'est pour aller au-devant de leur
désir que M. Jules Ferry a voulu que l'administration se char-
geât de tous les frais.

La statue de Ledru-Rollin. — Sur l'initiative de plusieurs
députés et de quelques membres du conseil municipal de Paris,
à la suite d'une réunion qui a eu lieu samedi 21 février, dans
les salons de Pierre Petit, il a été décidé qu'une souscription
publique serait ouverte le 24 février (jour anniversaire de la
fondation de la République de 1848) pour élever une statue à
Ledru-Rollin. Un comité spécial a été nommé pour recueillir
les dons.

L'hôtel de ville de Neuilly. — On sait que la construction
d'un hôtel de ville monumental à élever à Neuilly avait été mise
au concours dans des conditions assez avantageuses. Les projets
des concurrents, après avoir été exposés durant plusieurs jours
au Palais de l'Industrie, viennent d'être classés de la façon
suivante par le jury : /cr prix : M. Gaspard André, 6,000 fr.;—
2e prix: M. Hermant, 2,5oo fr.; — .?° prix: M. Dutocq-

dans Old Bond Street. Parmi les meilleurs spécimens, on
remarque : Lancaster Sands, par David Cose; Windermere, Pat-
terdale et Lichfield, par Turner ; Arundel, vue prise du parc, par
Copley Fielding; Munich et le Temple de la Sibylle, à Tivoli,
par Pront, et un Village dans le Tyroi autrichien, par Stanfield.
Parmi les œuvres d'artistes vivants, il y en a de Sir John Gilbert
Birkett Poster, E. Duncan, H. S. Marks et Signor Detti.

— Une collection de peintures, œuvres de membres de la
profession dramatique, a été ouverte lundi, au n° 168, New Bond
Street, sous le titre de The Dramatic Fine Arts Gallery. Au
nombre des portraits fort intéressants de célébrités drama-
tiques du passé, se trouvent celui de Kitty Clive, de Mmc Le
Brun, ainsi que les portraits de John Kemble, Kean l'aîné.
Liston, Charles Matthews et autres. Parmi les célébrités
actuelles, il existe des portraits de M. Irwing, en Charles Ier et
Hamlet, et de Miss Ellen Ferry.

Bien d'autres œuvres intéressantes de membres de la pro-
fession théâtrale, amateurs, auteurs dramatiques, s'y trouvent ;
on peut citer d'Ennery, Charles Matthews, John Parry, Hawes,
Craven et autres.

— Quelques superbes spécimens d'art de Limoges viennent
d'être offerts au British Muséum, par M. A. VV. Franks.

— M"0 Minnie Hauk quitte l'Angleterre la semaine pro-
chaine pour rétablir sa santé avant de revenir pour la saison de
l'Opéra Italien.

— Le Prince of Wales Théâtre a rouvert ses portes sous
la direction de M. Edgar Bruce. La comédie de .MM. Hermann
Merivale et F. C. Grove, Forget me not, qui a été accueillie
avec tant de faveur pendant les vacances, sera de nouveau jouée.
Miss Geneviève Ward remplira le rôle qu'elle a créé.

Belgique. — La quatrième exposition internationale et
triennale des beaux-arts organisée à Namur, par le Cercle

Deglasse, i,5oo fr. En outre, trois médailles d'or ont été dé- j artistique et littéraire, et à laquelle sont invités à prendre part
cernées à MM. Simonet, Bréasson, Durand. Le jury était tous les artistes belges et étrangers, aura lieu cette année pen-

composé de MM. Trélat, Vaudremer, Salleron, Ballu, Questel,
Bailly, Wache et Nortié.

Union centrale des beaux-arts appliqués à l'industrie. —
On sait que l'Union centrale, qui prépare pour le mois de
juillet prochain une exposition de l'Industrie du métal pro-
mettant d'être absolument merveilleuse, a mis au concours le
modèle d'une plaquette honorifique destinée à être donnée
comme récompense aux exposants. On rentre ainsi dans la tra-
dition de la Renaissance, en évitant la banalité des sempiter-
nelles médailles.

Le concours vient d'avoir lieu avec le plus grand succès.

dant le mois de juillet.

Le chiffre relativement élevé des acquisitions du Salon de
1877 et notamment l'importance de celles faites par la ville de
Namur, pour le musée dont la formation a été décidée par
l'administration communale, ont donné un résultat pratique
qui engagera, espère-t-on, les artistes, non seulement à ré-
pondre à l'appel qui leur sera adressé par la commission direc-
trice, mais encore à lui envoyer leurs œuvres les plus impor-
tantes.

Toutes demandes de renseignements devront être adressées
à M. J. Trépagne, secrétaire de l'exposition des beaux-arts.

Le Directeur-Gérant : EUGÈNE VÉRON.
loading ...