Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 18.1878

Page: 525
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_2/0544
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE MOYEN AGE ET LA RENAISSANCE AU TROCADÉRO. 525

charmant petit groupe de bois peint et doré, exposé par M. Roberts, et
représentant l’enfant Jésus qui gambade sur les genoux de la Vierge et
de sainte Anne assises sur le môme banc dont le dossier gothique les
encadre : dans la répétition du même sujet qui appartient à M. Maillet
du Boullay, et dans l’autre grand groupe peint et doré de deux femmes
seules à M. Foule. 11 est assez dans les habitudes de l’art allemand du

VIERGE TERRASSANT LE DEMON.

(Collection de M. Desmottes.)

xve siècle d’associer à la Vierge sainte Anne et toutes les femmes de sa
famille avec leurs enfants, afin de faire à Jésus une famille bien plus
complète que ne le comporte notre imagerie française. Une influence des
évangiles apocryphes a dû se faire sentir là.

Le type rond des visages, la forme affilée des doigts précieusement
indiqués et l’extravagante ampleur des draperies aux plis cassés parti-
cularisent cet art dont la cathédrale d’Ulm, entre autres, possède de si
magnifiques spécimens.
loading ...