Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 18.1878

Page: 857
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_2/0882
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Lorsque la Commission de l’inventaire des richesses d’art de la
France songea, l’année dernière, à organiser une exposition de portraits
historiques, elle ne voulait pas seulement réunir une collection précieuse
au point de vue de l’iconographie : elle entendait montrer à ceux qui
l’ignorent que, dans l’effigie peinte ou sculptée, dans la miniature, le
crayon ou la médaille, l’école française a, de tout temps, compté de
vaillants portraitistes. Elle désirait donc que ce musée provisoire fut
exposé en pleine lumière, de façon à donner à la foule comme aux déli-
cats un enseignement et une joie.

On sait que ce beau programme n’a pas été complètement suivi. Les
galeries de province, les établissements publics, les églises, les amateurs
ont répondu à l’appel de la Commission avec un zèle dont on ne saurait
trop les remercier : il est arrivé de Paris et des départements de véri-
tables trésors. Mais lorsqu’il a fallu tirer parti de ces richesses, des diffi-
cultés imprévues se sont révélées. Le local sur lequel les organisateurs
de la fête avaient cru pouvoir compter leur a été enlevé, et, à la suite

XVIII. — PÉRIODE. 108
loading ...