Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 18.1878

Page: 909
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_2/0936
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LA CÉRAMIQUE DE L’EXTRÊME ORIENT.

909

d’un ordre très supérieur dans les vitrines des amateurs français qui ont
exposé dans la même salle.

Si la Commission japonaise paraît s’être peu souciée de nous pré-
senter de beaux types des anciennes fabrications, il serait injuste de
dire qu’elle n’a rien fait pour notre instruction : elle a fait des étiquettes,
et elle les a même multipliées avec un luxe qui n’ajou.ait aucun charme

G ROUTE EN GRÈS DE TAKATORI (JAPON).

(Collection do M. Bing.)

à l’aspect de ses vitrines. Leur encadrement bariolé, leur dimension, si
mal calculée que parfois elles masquaient complètement les pièces sur
lesquelles elles étaient chargées de nous renseigner, nous fourniraient
une preuve de plus de cette absence de goût qui a été pour nous une
déception ajoutée aux autres. Quant aux renseignements qu’on y trou-
vait, ils se bornaient à cette mention concise et uniforme : « 11 y a cent
ans », ou bien : « Il y a soixante ans », « Il y a trente ans », et ainsi
de suite. Ce n’est que dans les derniers temps de l’Exposition que
quelques indications très insuffisantes des lieux de provenance ont été
loading ...