Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 18.1878

Page: 911
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_2/0938
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LA CÉRAMIQUE DE L’EXTRÊME ORIENT.

911

Deux sont principalement dignes d’attention : un vase d’applique,
en poterie d’Awata, dont la surface plate, encadrée de volutes, est ornée
d’un masque de démon en haut-relief d’un très grand caractère; puis
un groupe en grès de Takatori (province de Chikusen), représentant un
cerf attaqué par un singe, d’une liberté d’allure, d’une franchise et
d’une vigueur cl’exécution des plus remarquables, et qui en ferait une
œuvre d’art de premier ordre dans tous les pays.

L’exposition de M. de La Narcle, moins nombreuse et moins riche
en céramique que les précédentes, n’en offre pas moins plusieurs spéci-
mens intéressants. Nous mentionnerons quelques pièces en faïence de
Kiolo, à décor saillant formé par des pastillages, parmi lesquelles
nous avons surtout remarqué une théière ovoïde portant des papillons
et des insectes très artistement exécutés.

Une boîte lenticulaire en porcelaine, d’une incontestable ancienneté,
et décorée d’imbrications gaufrées, est attribuée par M. de La Narde à
la Corée. Ses colorations rappellent tout à fait celles des porcelaines dites
archaïques acceptées comme coréennes sur la foi d’Albert Jacquemart,
et que nous avons cru pouvoir restituer au Japon. La vue de cette pièce
nous donnerait une forte tentation de rouvrir la discussion sur ce point
controversé; mais nous ne nous y laisserons pas aller. Il est grand temps
de nous arrêter, et il n’est pas malséant de clore par ce point d’interro-
gation la série des doutes et des incertitudes qui occupent une trop
grande place dans ce compte rendu.

PAUL GASNAÜLT.
loading ...