Revue égyptologique — 2.1881

Page: 202
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1881/0240
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
202

Eugène et Victor Revillout.

elle-même, par rapport aux objets de première nécessité qui la règlent chez tous les peuples.
Pour répondre complètement à vos diverses questions, je diviserai donc cette étude en trois
lettres successives :

1° la monnaie d'argent et son origine;

2° les rapports de l'argent avec le cuivre et l'or et les étalons monétaires;
3° la valeur de la monnaie elle-même.
Traitons d'abord le premier point.

La monnaie d'argent.
Commençons par le sekel des textes démotiques.

Vous me demandez mon avis sur l'assimilation que vous établissez entre la plus petite
des monnaies de compte égyptiennes mentionnées sous le règne des Ptolémées et le tétra-
dracbme d'argent ptolémaïque pesant un peu plus de 14 grammes. Cette question me paraît
résolue- dans le sens que vous indiquez par des preuves de toute espèce qui ne m'ont laissé
aucun doute. Mais je dois vous dire que la seule assimilation du nom du sekel démotique
avec le nom du ?ptt> sémitique — assimilation que j'avais faite dans l'article cité par vous
— n'entraînait nullement à mes yeux l'équivalence avec le tétradracbme. Vous savez mieux
mon cher ami, qu'on donnait dans le monde ancien ce nom de sekel ou sekel à plusieurs
monnaies très différentes, absolument comme, d'après la doctrine de M. Mommsen, on attri-
buait, suivant les pays, le nom de drachme à des unités monétaires pouvant varier entre
elles dans une proportion très considérable. Pour la drachme, je citerai celle de Corinthe,
pesant moins de 3 grammes ', celle de Milet, dépassant le poids de 10 gr. 592, celles de
Chypre que M. Mommsen en rapproche et qui pèsent 11 gr. 343, etc. Pour le sekel (ou caXoç), je
citerai aussi le sicle d'argent médique4, si voisin de la drachme, si commun dans nos collections, et

1 La pièce d'argent qui, dans le monnayage de Corinthe, pesait d'abord, suivant M. Mommsen, 8 gr. 40,
puis de 8 gr. 50 à 8 gr. OG, mais jamais au-dessu» (Histoire de la monnaie romaine, édition française, p. 79 à
80), représente à ses yeux trois drachmes corinthiennes (p. 83). d'après ces données, le poids de la monnaie
en question eût oscillé entre 2 gr. 80 et 2 gr. 8873 et il n'eût même jamais atteint le chiffre de 2 gr. 91.
En effet, parmi les monnaies de Corinthe qui se trouvent dans les deux collections de Paris et que nous avons
étudiées, la plupart de celles qui représentent la petite unité, la drachme, atteignent à peine le poids de
2 gr. 75, et celles qui représentent la plus grosse unité sont bien d'une manière générale dans les limites
indiquées par M. Mommsen. Cependant quelques-unes s'écartent très notablement de la norme. Nous en
citerons particulièrement : une, qui pèse 9 gr. 15 et se classe par son type dans la seconde époque, (elle a
déjà au revers la tête casquée de Pallas) ; d'autres qui, avec le Pégase ailé caractéristique des monnaies de
Corinthe, ont sur l'autre face une chimère, pèsent 3 gr. 95, 3 gr. 82, 3 gr. 87; enfin une autre, avec la
chimère sans le Pégase, pèse 4 gr. 15. 11 est à noter qu'aucune des monnaies de Corinthe ne porte le nom
ni les initiales de cette ville.

2 Après avoir montré que la pièce de Milet se divisait en sixièmes, comme la drachme attique,
M. Mommsen ajoute : «11 en résulte que, malgré son poids élevé, le nom de drachme de Milet que nous
«avons donné à la pièce pesant 10 gr. 59 et au-dessus, lui convient parfaitement» (édition française, p. 10).

3 Loco citato.

4 Comme l'a parfaitement montré M. Mommsen, dans un beau mémoire qui se trouve reproduit à la fin
du premier volume de l'édition française de son Histoire de la monnaie romaine, il doit exister un rapport exact
entre les poids babyloniens et les diverses monnaies dariques. Nous avons reproduit plus haut une note de
M. Ledrain sur ceux de ces poids babyloniens qui sont revêtus d'inscriptions araméennes, et nous avons pesé
avec le plus grand soin les 92 dariques d'argent frappées d'un seul côté, qui se trouvent dans les rayons de
l'ancien fonds du Cabinet des médailles. Nous ferons d'abord remarquer qu'un très grand nombre de ces
loading ...