Revue égyptologique — 2.1881

Page: 102
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1881/0140
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
102

Eugène Revillout.

» Ptah), hiérogrâmmate d'Apis vivant, grand chef de l'œuvre 1 (pontife suprême de Memphis),
» Péti-Bast, surnommé Imouth, fils de Pa-Ptali-ni, surnommé Psé-Ptah2, enfanté par la dame
» de maison Ta(t)imouth:i. »

» Il eut de vie 16 ans, 25 jours. Il fut grand chef de l'œuvre, en l'an 194 de la reine
» Cléopatre, pour 4 années. Mais il ne les accomplit pas. L'apothéose du divin père, prophète
» de Ptah, grand chef de l'œuvre, Psé-Ptah (ou Pséré-Ptah), son père, eut lieu en l'an 11 de
»la reine Cléopatre, le 15 ÉpipM; et, en l'an 125, on lui fit son teh de bonne demeure en
» 70 jours. On fit son kesau. On le fit conduire en ses résidences. On le plaça dans la cata-
» combe de Memphis. — En l'an 22 de la reine Cléopatre, le 8 Phaménoth, fut l'apothéose
» du prophète de Ptah, grand chef de l'œuvre, Péti-Bast, surnommé Imouth. On lui fit son teh
» en 70 (jours). On le pleura. Il resta renfermé dans la bonne demeure, en ses lieux de repos,
» jusqu'à l'an 7 du dieu, fils de dieu, le dieu grand, étranger, l'autocrate César, Pbarmoutlii 14,
» c'est-à-dire 6 années, 8 mois et 10 jours. — Kéunion de Psé-amen, frère par le père, prophète
» de Ptah, grand chef de l'œuvre, prophète d'Hor-neb-se/em, prophète de César. — Lorsqu'on
» fit la réunion à la bonne demeure, on lui apporta (?) des kel. On lui (mit?) des talismans en
» or, en argent, en pierres précieuses. On lui fit tous les rites d'un grand prêtre........»

(Le reste de la stèle est en trop mauvais état pour être rétabli.)

(La suite à un prochain numéro.)

1 Cette liste de titres appartenait toute entière à sou père Pa-Ptah-ni, surnommé Psé-Ptah, qui est,
lui aussi, prophète de Ptah (T^ ^ ^jj> prêtre des dieux de la région du mur blanc (^"^"^j |||@)' écrivain

des divines paroles de Ptah, ou écrivain ministre divin du temple de Ptah ^jO| Q^j ^ ^ ' 'j, écrivain de

Ptah ^jfjj ^ écrivain de Neb-Nehi ^ ^ AY prophète d'Osiris, seigneur de Kosta, (| ^] j] ^ "^p^

7^ ^, oreilles du roi tj|jj, hiérogrâmmate d'Apis vivant ou d'Osiris Apis, Osiris dans lîacot ^jf|

cEI^aD jj^'cj"^, f voir Brugsch, Dict. giogr., p. 1107), et grand chef de l'œuvre ")^-

2 Dans la stèle hiéroglyphique de sa femme, ce personnage est nommé ^^<^ 1^ Pa-Ptahni, fils

de l homme de même dignité W Vyû et enfanté par la femme Q> •¥■ Au Heranch ou Hoanch. Dans sa

&-D ^21 -q ^r-^-i o □ o e 1 ÏLL

propre stèle, au contraire, il est appelé ÀS' ~ûJl'=> Scm/ ixujHpe u iit^o le fils de Ptah, équivalant

comme sens a □ | °^ Psé-Ptah), fils de l'homme de même dignité h Mis Péti-Bast, enfanté par

0 ® §) ■ "

la femme r-vS (U Heranch ou Hoanch. Il avait donc deux noms, comme cela est si fréquent à.

cette époque. /_ _

3 Dans sa stèle hiéroglyphique, cette femme se nomme aussi jj . o , Ta-Imhotep (celle d'Imouth).

4 Comme successeur de son père Pa-Ptah-ni-P-sé-Ptah. Mais sou père était mort en l'an 11, selon son
épitaphe hiéroglyphique et notre texte démotique. On attendit donc qu'il eut l'âge de raison, c'est-à-dire
VA ans. Son père nous dit aussi qu'il couronna, à l'âge de 14 ans, le roi Ptolémée Aulête. Les prêtres en-
traient donc en fonctions entre 13 et 14 ans. Notre texte nous apprend de plus que le souverain pontife
de Memphis n'était nommé que pour un temps limité (7 ans). Mais il était toujours rééligïble et toujours
réélu. La charge était devenue pleinement héréditaire.

'■> Ces dates sont exactes. L'épitaphe de Pa-Ptahni-psére-Ptah porte pour celle de sa mort S y j f

<=> f A r\D P^J R /uww ° I C nr. —1 f Q ^ O , . ., Uwam I
_I _g5B^'l<;==>-| îj j( I ^[|H<r> 1 J O 1 J \\ \ et pour le jour ou il repose dans sa

roflS t.Tjt!l-=i i °

tombe \ • : c'est-à-dire, le 10 Epi phi de l'an 11 de Cléopatre et de Césarion, son fils, et le

loili 0 0 V
30 Thot de l'an 12.
loading ...