Revue égyptologique — 2.1881

Page: 268
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1881/0306
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
268

Eugène Revillout.

fixé on devait dès le lendemain au matin (e-1 vjotï)) l'hémiolion en plus (voir plus haut, p. 136,
note 2). La note démotique du revers nous montre en effet que le 29, lors du paiement, cet
hémiolion en plus fut exigé par le t^x/.-mz.
Voici le premier paragraphe :

La to(3t 7.ç ^ÎXTIl)/.£v 1 0£(OVt

Xo^tvivr^ Sta Atovucoocopou

Tswc IIaTv;jj.coç -/.a1. Zjjuvtç aScX
&o; £t|'i,.5[ioay.o!2 ■ sic tiqv Ttjjwjv

sic

(to)u3 iPwtaçeioo xat tï;ç Trposr,
t£!aç -/.a: tou hjjjuoouç tijç Aup'.a4

Taçs'.o'j. to v]|jw<ju S'ïjv Awp'.wvsc
tou -sT.xçyrpxnoç uxo STparw
va -gv xepi 0ï]|3aç totcv. a ^pocr
eXsyovto 7 ota No|j.ap-/ou rcponaopoç
twv jJastXixcov8 • 1— £p5o[i.r)/.ovTà
Le second paragraphe est ainsi conçu :

LX xupt "/.ç ~£™wy.£v 6î
wvt XoYerarï)i tuv XTpaTuvsr
uin()p£Tti)v. Tîco; IIa-5u;j.'.c:; xai
Z(xtvt<; aBeXçoç i(ltô(3o<ni,oi. si:

t*)v Tt|AYJV TOU l@[OTafStOU -/.a!

tyjç îupooiY)Teiaç y.a; Ti|xr(v
tyjç -pi? tyjç AwpiaSïjç I«
teXev >- ijJiotaçeioo. to iqjAiffu o£
hjv Atopicovoç tou tMcapxïiffavioç
iwra Stparuva tov 7ï£pt a xpoa

eXeyovTo oia Nijj.ap/ou rcpontTOpoç
-cov PaaiXuuov. (— e(3§o[M]xovT;a.
E/ctpcypaçY^Ev IIt:a£[j.g«cç

1 Pour cet emploi de keitroxev, t7 esi &Am, voir plus haut, p. 114, 1. 31 et 116, 1. 1.

2 II était d'usage de mettre ainsi simplement au nominatif les .noms des débiteurs. Tous les enregi-
strements sont rédigés de la sorte (voir plus haut mon article Sur l'authenticité des actes, p. 116—118 etc.).

3 Les deux lettres -o de toj ont été grattées à une époque moderne (on en aperçoit encore les
traces) et on leur a substitué deux caractères différents (avec une autre encre beaucoup plus noire et d'un
tout autre genre).

4 Ce mot se réfère sans doute à l'ancien propriétaire de la terre achetée pour la sépulture de l'ibis.

5 Le mot f«Tej£Si correspond au mot [«tsasv du second paragraphe. Le sens est à peu près semblable ;
usTotipsu) signifie prendre avec comme [aets/io avoir avec, participer.

6 II faut distinguer soigneusement la sigle de la demie de la sigle de la drachme qui intervient plus loin.

7 Les mots : a -poaikzyo'ïzo se retrouvent dans le second paragraphe. On a aussi le dérivé aoW.Eyw
qui signifie très habituellement recevoir ou percevoir de l'argent : une taxe, par exemple.

8 Voir plus haut (p. 140) ce que nous avons dit au sujet de ce -pazrœp.
loading ...