L' art: revue hebdomadaire illustrée — 5.1879 (Teil 4)

Page: 73
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1879_4/0091
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Frise composée et gravée par Tii kodore de Baig.

LES

EXPOSITIONS ARTISTIQUES DE MARSEILLE"

(suite)

II

jffrTfffrri Dans une vaste et haute salle du rez-de-chaussée, on a

J^^Cjl installé les objets d'art et de haute curiosité, les bibelots,

J^^Ê^f^M Pour Par'cr la langue courante des amateurs. Cette salle,

r^^^ÊST destinée à servir de musée à l'École des beaux-arts, se

Ihtm prêtait on ne peut mieux à une exposition de ce genre.

Kgr : Sur l'un des côtés, des cloisons volantes recouvertes de

BRI tentures et de tapisseries forment plusieurs transepts de

i|$£f physionomie très distincte. On retrouve pareille variété dans

&£ïiSsa_&i ■BE la décoration des divers panneaux de la salle ainsi que dans

\^^IZSÊÊÊu^mgÊsÊÊ^ les vitrines où chaque amateur a réuni les objets provenant

^pffljp^^lpjjl■U^g'^SpiA^ de sa collection. Aucun classement méthodique, mais un

^t^W Ta$l groupement pittoresque qui a bien son charme.

|wF M; Imaginez une large et haute salle richement lambrissée,

.^^m? g&J tendue de tapisseries aux teintes blondes entremêlées de
^Sipy bandes de vieux velours rouge, décorée de grands panneaux
de faïence laiteuse ou de porcelaines du Japon aux décors
fastueux. Le long des murs, sont rangés les meubles :
vieux bois aux tons chauds, polis comme des bronzes, d'où
jaillit la gorge luisante d'une chimère, chiffonniers de
Boule incrustés d'écaillé et de cuivre, grands cadres de
ép«e a poignée ciselée. ivi« siècle. glace aux vieux ors fauves ; çà et là, sur la tablette d'un

i>eSSi„ de p. Toussaint. meuble, un buste ou une statuette de bronze, un morion

(Exposition de Marseille. — Cabinet de M. Vafsse. ) ,

gravé d'or, une longue épée a poignée d'argent ciselée, un
mousquet incrusté d'ivoire, enfin de hautes vitrines toutes en glaces que la lumière traverse et
où elle fait chatoyer des étoffes orientales, des verres de Venise, des vases en cristal de roche,
des émaux de Limoges, des faïences italiennes, des pièces d'orfèvrerie aux délicates ciselures, des
coquilles d'épée repercées à jours, de merveilleux bijoux florentins tout en émail, perles et diamants.

i. Voir l'Art, ç« année, tome lit, page 265.

Tome XIX. 10
loading ...