L' art: revue hebdomadaire illustrée — 5.1879 (Teil 4)

Page: 3
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1879_4/0011
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ARMi les nombreuses collections du « Musée industriel bavarois », la
Collection de dessins nous offre, à plusieurs points de vue, un intérêt
d'une valeur toute spéciale. Cette collection forme à elle seule un tout
complet, une large synthèse de l'art industriel des peuples dans ses
diverses phases, avec toutes les variations de goût caractérisées par la
différence des styles. L'artisan y trouve les modèles et exemples dont
il a besoin, rangés méthodiquement, et d'après l'ordre chronologique,
et d'après la nature des sujets traités : enfin l'arrangement de cette riche collection est
si parfaitement ordonné, qu'il suffit de quelques instants pour trouver une feuille quelconque
de n'importe quelle catégorie de dessins.

Il ne faudrait pas confondre cette collection de dessins-modèles avec une autre collection de
gravures et de dessins, rangés d'après l'ordre des maîtres, destinée à donner une représentation
graphique de l'histoire du développement des arts décoratifs. La collection de dessins se compose
de modèles d'art industriel, exécutés soit en gravure sur bois, sur cuivre ou à l'eau-forte, soit en
lithographie, en chromolithographie, en photographie, en héliographie, etc. Ici, c'est l'objet
représenté qui est le principal, et non plus le maître qui l'a reproduit. Tous ces dessins sont
rassemblés de façon à figurer l'histoire du développement d'une partie donnée de l'art industriel :
par exemple, objets en verre, poêles, tables, chaises, auront leur collection particulière : le
fabricant, en parcourant ces pages, pourra y trouver des modèles tout prêts, et s'inspirer d'idées
nouvelles qui lui permettront de créer à son tour.

L'idée mère de cette collection de dessins est d'invention relativement récente. M. le docteur
A. von Zahn, de Leipzig, émit en 1860 l'idée de fonder une collection de dessins au Musée
communal de Leipzig : cette collection avait pour but l'arrangement systématique de toutes les
planches, de façon à former un tout complet, d'un usage facile autant qu'instructif. M. Zahn
s'attacha surtout à démontrer combien il était pénible pour l'industriel de chercher clans le
désordre savant des ouvrages spéciaux et des collections le modèle qu'il lui fallait immédiatement ;
combien il perdait de temps et de peine, et cela souvent sans arriver à un résultat ; combien
enfin une collection rangée par ordre de matières répondrait aux vœux et aux besoins des artisans,
en leur fournissant immédiatement, sans labeur, sans longues recherches, les modèles qui
pourraient leur être nécessaires. En 1868, M. Zahn, qui avait été nommé directeur du Musée

1. Voir l'Art, 4e année, tome III, page 88, et 5' année, tome III, page ij i.
loading ...