Marolles, Michel de
Tableaux Du Temple Des Muses: Tirez Du Cabinet De Feu Mr. Favereau ... & gravez en Tailles-douces par les meilleurs Maistres de son temps ... — Amsterdam, 1676 [Cicognara, 4722]

Page: 9
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/marolles1676/0030
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
9


LES GEANTS. II.
UGEZ de la grandeur de ces Çoïloffès animez
dans cette Peinture , par les hommes ordinaires re-
prefèntez au dessbus avec les villes , dans le pa'ïfage
proche, qui n'y sont que de petits atomes en com-
paraison. Les rochers, dont les Géants ont les
épaules chargées, font des Montagnes entières, où
ileft sacile de difcerner des bois, desmaifons, des
chemins,. & des terres labourables. Ils ont deffein de les mettre les
unes sur les autres pour atteindre au Ciel, & prendre la place qu'ils
eftîment que les Dieux y occupent injuftement , parce qu'ils font
aînez de Saturne, dont ils difentqueîapofterité a joiiyassez long-
temps par une violente ufurpation : Et puis la Terre leur mere qui
leur en fuggere le deffein , leur en donne auffi l'audace & le pouvoir.
Voyez Typhée avec Tes frères conjurez pour détruire le Ciel. Ils s'ef-
forcent dans les champs de Phîegre, de porter Offa sur Pelion, &
d'éleuer fur Offa les cimes feuillues de l'Olympe. Sans mentir leur
témérité eft bien infolente, de leur donner la pensée de s'élever au
dcflus des Eftoiîes : Mais Jupiter de fa foudre vangereffe renver-
fera bien-toft ces Monts entaffez les uns fur les autres. Cependant
Mars tirefon efpée qu'il a faitaiguifer dans les fourneaux de Sicile,
& Neptune prefente les trois pointes de fon trident. Apollon qui por-
te dans fa trouffe mille traits, plus pointus que les flèches dont il tua le
ferpent Python , va quitter fa lyre, pour les décocher fur les Géants ;
en quoy le sils de Venus bien refolu de le féconder ,■ n'appréhende pas
beaucoup qu'il y ait quelque machine à l'épreuve de fes coups.
Palîas épand défia surson^Egide les effroyables cheveux delà Gor-
gone. Saturne ne tiendra point fa saulxinutile, ny Hercule famaf-
fuè". Bacchus fera capable de les affommer tous de fa grande taffe, ou
de fon Tyrfedivin. Enfin leCaducée de Mercure, & le marteau ce
Vulcain s'apefantiront fur leurs teftes 5 &tous les Dieux feferviront
courageufement des armes qu'ils portent à la main. Les fiers Titans
furent donc renverfez par l'horrible soudre de celuy qui régit avec
| B autant
loading ...