Marolles, Michel de
Tableaux Du Temple Des Muses: Tirez Du Cabinet De Feu Mr. Favereau ... & gravez en Tailles-douces par les meilleurs Maistres de son temps ... — Amsterdam, 1676 [Cicognara, 4722]

Page: 91
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/marolles1676/0121
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile

JUPITER ET SEME LE'. XII.
UE ce Jupiter est dangereux à saire l'amour!
& que Semelé se fust bien pasTée de souhaiter la
presence naturelle de ce Dieu soudroyant ! La vil-
le de Thebes en eft presqu'embrasée,&le Palais de
Cadmus en est tout en seu , quoy que la tempefte
surieuse où les vents se mêlent avec la pluye, em-
pesche de le discerner. La belle n'y sçauroit resi-
sier, & il semble que le petit A mour luy arrache le traict qu'il luy a
mis dans lé cœur : Mais comme elle s'en va expirer pour avoir efté
seduite par la tromperie de Junon, qui sous la sorme de la vieille Be-
roé luy avoit suggeré le desir de le voir au mesme eftat qu'il se sait
connoistre de sa divine épouse, Jupiter tire des flancs de l'Amante
insortunée, le petit Bacchus, dont elle eftoit enceinte, & le mit au
monde, l'ayant porté neus mois dans sa cuiise, pour monftrer que le
vin doit donner des sorces à tous les membres du corps, mais qu'il
ne devroit jamais troubler le cerveau ; & les Nymphes, qui ont foin
de son éducation, quand il est né, nous apprennent que l'eau sait croi-
stre la vigne, & que les sumées de la liqueur, qui en découle, sont
bien souvent mal-saisantes, si l'eaû ne les tempère. Au refte Semelé
qui estoit de la maison Royale de Thebes, se pouvoit glorisier d'eftre
niepce de cette Europe fi sameufe qui fut ravie par Jupiter déguifé en
Taureau ; mais plus encore d'eftre l'aînée des quatre silles de Cadmus
3c de la belle Hermione fille de Venus. Ainfi Bacchus du cofté de
sa M ère, estoit petit-fils de la Deefte des Amours, & s'allia en fuite
dans fa propre famille, époufant Ariadne fille de Minos qui devoit sa
n ai (fan ce à Jupiter, & à la belle Europe. Philoftrate qui a décrit un
Tableau fur ce mesme fujct, met bien des chofesqui ne font point
reprefentées dans ceîuy-cy, comme la mort de Semelé, son ombre
élevée au Ciel où les Musls célèbrent fes louanges, la n ailla n ce pro*
digieufe du petit Bacchus, qui fe fait ouverture dans les flancs de sa
mere, & qui en fort comme une eftoile brillante, saifinr paroiftre
obfcurs les seux de fon pere : à quoy il adjoufte la flâme qui luy façon-
ne une efpece de grotte plus dcîicieufe que celle d'Aiïyrie ou de Ly-
die, où l'on voit paroiftre en un inftant les lierres enrichis de leurs
M petites
loading ...