Marolles, Michel de
Tableaux Du Temple Des Muses: Tirez Du Cabinet De Feu Mr. Favereau ... & gravez en Tailles-douces par les meilleurs Maistres de son temps ... — Amsterdam, 1676 [Cicognara, 4722]

Page: 179
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/marolles1676/0220
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
17?


V H Y D R E. XXIII.

2

sc-

^^âàJl^^. E s'estonner point de cette Hvdre oui devient
ISk \isiS^3 ijs] con^e Par ses blefïeures, & qui redouble Tes sor-
ces par les coups qu'elle reçoit, puis qu'à mesure
R qu'elle est frappée, deux teftesdeserpcntluy re-
II naissent toufiours au lieu d'une qu'on luy a cou-
pée , est une marqué non seulement d'un courage
intrépide ; mais encore d'une valeur à qui rien du
monde ne sçauroit resister. Hercule regarde sans efsroy ces teftes qui
pullulent. Voyez le grand coup qu'il est prcft de décharger sur cel-
le qui s'esforce de déchirer sa peau de Lyon, tandis que de son pied
gauche, il soule la queue du Dragon ; mais elle ne sera pas pluftoft
abbatuë qu'il en renaistra deux autres en mesme temps, comme le
Peintre l'a sort bien representé, en la place de celles que vous voyez
par terre. On diroit que les vivantes sont oiiir d'épouvantables sissse-
rnens , exhalant de leur gorge des sumées ardentes. Le sang quididi»
le de celle qui n'est pas encore détachée de son col, ne sera peut-eftre
pas stenle sur ia Terre; & il y a grande apparence qu'elle y multi-
pliera les serpents, 8c les autres insectes venimeux. Quelles tettes pen-
dent à l'estomac de cette vilaine beste ! & la subftance qui en peut for-
tir, n'est-elle pas capable d'empester tout le monde ? Onnefçauroît
prefque voir sans srémir son grand dos écaillé, ny ses vilaines pattes
dont les égratigneures ne peuvent estre que tres-dangereufes. Prenez
garde à vous, valeureux Alcide ! haftez-vous avec vostre pefante
maPibë de détourner de vostre cuissela grifse qui la menace, & im-
plorez promptement le secours d'Iolas pour mettre le seu aux blefseu-
res que vous saites, puisque l'Hydre ne laiiTe pas de croiftre en dépit
des dommages qu'elle a fousferts, & qu'elle repare fes pertes par les
mesrnes coups qu'elle reçoit de voftre bras. D'ailleurs, écrasezles
cancres qui vous dreffent des embufches pour défendre l'énorme Ser-
pent , & achevez de nettoyer le marefts de Leme, & de purger la
Thesfalie de tous les monftres qui l'affligent. Ce labeur qui eft le fé-
cond des douze fameux de cet invincible Héros P nous apprcnt que
Z les
loading ...