Marolles, Michel de
Tableaux Du Temple Des Muses: Tirez Du Cabinet De Feu Mr. Favereau ... & gravez en Tailles-douces par les meilleurs Maistres de son temps ... — Amsterdam, 1676 [Cicognara, 4722]

Page: 163
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/marolles1676/0202
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile



^ ve>< vs>\*> <*y v*> v«>v*> v*>v*> v*,>v*ys*v v*^ v-v v?>> vîv v«zvs*.- voy Kt^ n*^ r
5 -'♦S **S '*\ <*Vn /'♦S «'HN »Vs ^V»N -'«■n, <"*N ' *N ''♦N <VS ' *N £r4i*
MELEAGRE. XXI.
||NCORE que cette pièce ne soit pas mal deffi-
j^Js g°ée3 sélon les règles de îa portraiture, ihseroit
jfeiP Pourtant * Souhaiter qu'elle suît plus conforme au
^^^^ sujet ,que son Autheura voulu reprefenter. lime
WÉ^W ^em^e clue ^abit de cette grande femme,qui tour-
^ÊEÈtmk ne *e ^os ^ cet Autel 5ne marque pas afsez la condi-
^s^jSJuo t'lqï)3 ny ja majefté d'une Reyne: & cet homme
nud ren versé si proche d'elle, dans les douleurs de la mort qui le vient
saisir, pour marquer l'accident funefte du pauvre Meleagre son sils,
n'est ny consorme, en cet eftat, à ce que les Anciens en ont escrit, ny
cette nudité n'eft pas bien-seante. Au refte le païfage n'eft pas mal en-
tendu : & ces deux personnages nus qui fe voyent par terre dans Péloi-
gnement, font fans doute Plexippe & Toxée oncles de Meleagre, que
ce jeune Prince a tuez, pour vanger l'honneur de la belle Ataîante qu'il
aymoit fi paftionnément, comme je le diray tantoft. Meleagre fit une
grande partie de chafse pour tuerie Sanglier surieux, quiravageoit
toute la Province,où plusieurs guerriers iîluftres se trouvèrent^ entre
autres, Castor & Pollux, l'un fi habile au maneige des chevaux, & l'au-
tre si adroit à l'ercrime:Jafon qui tenta le premier sur un vaiiTeau la sor-
tune de îa mer: Thefée avec fon cher Pirithoùs, Toxée & Plexippe en-
sans de Theftius, Echion, Lyncée, le furieux Leucippe, A caste renom-
mé pour fon javelot, le léger Idas, Cenée qui avoit efté femme,Mene-
tieperede Patrocîe, Telamon, Pelée peredu valeureux Achile, Ad-
met, Neftor alors en îa fleur de fa jeuneiTe,Laë'rte pere d'Uiyssè, Ancée
le Lacedemonien , Amphiaras qui fut trahy par fa femme, Phoenix sils
d'Amintor,Phylée,& plufieurs auttres,avecla belle Ataîante PrincesTe
de grand cceur, qui pour avoir part à leur gloire, voulut eftre de îa pi r-
tie. La Beftefut preifée par les chiens & par îesChafTeurs:& le premier
javelot qui fut lancé contre elle,partit de îa main d'£chion,& s'en alla,
sans la toucher, dans le tronc d'un arbre ; d'autres l'aflailiirent hardi-
ment de divers coftez; mais quelques-uns en receurent des atteintes
mortelles, aufli bien qu'Ancée qui fut déchiré d'un coup dedenr.
Toutesfois Ataîante qui eftoit derrière eux, décochant une flèche de
son arc,bîefTa le Sanglier au deffous del'oreiîîe,& le brave Meleagre qui
Penserra de fon épieu, l'abbatit par terre:mais pour en donner îa gloire
toute entière à la yaleureufe PnnceiTe qui avoit ravy fon cceur,il luy fit
X prefent
loading ...