L' art: revue hebdomadaire illustrée — 4.1878 (Teil 1)

Page: 167
DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1878_1/0201
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHRONIQUE ÉTRANGÈRE. 167

Freithcg viennent d'être restitue'es à ce musée par le marchand
de' curiosite's de la rue Grétry, à Bruxelles, qui les avait achete'es.
Le gouvernement hollandais a demandé l'extradition du cou-
pable. Le vol date du mois de juin 1877. Les objets soustraits et
maintenant restitués sont pour la plupart des pierres précieuses
orientales, notamment une cornaline rouge sur laquelle est gra-
vé le portrait d'un roi ou d'une reine sassanide. L'Atheinvum
cite également un précieux ivoire de Nimroud (Turquie d'Asie).

— Le monument élevé à Wellington dans la cathédrale de
Saint-Paul, à Londres, ne tardera plus longtemps à être débar-
rassé des voiles qui le cachent encore aux yeux du public. On
sait que ce monument est l'œuvre du sculpteur Alfred Stevens,
mort en 1876. L'Art a déjà eu occasion de s'occuper de l'artiste
et de son œuvre. Voir 2e année, tome III, page 277, le dessin
de R. W. Macbeth, d'après Courage et lâcheté, l'un des groupes
en bronze qui ornent le monument; ce dessin est l'une des
illustrations d'un article de M. J. Comyns Carr qui retrace la
carrière de Stewçns, page 276, et donne du monument une des-
cription complète, page 278.

— M. Frédérick Leighton présidera cette année le banquet
de la Société artistique de bienfaisance qui aura lieu le samedi
11 mai.

— The Acadamy annonce la formation prochaine d'une
Société d'aquarellistes écossais, laquelle organiserait « au nord
de la Tweed » des expositions annuelles.

— La troisième exposition annuelle de peintures originales
sur porcelaine aura lieu en juin et juillet dans les galeries de
MM. Howell et James. Des prix consistant en sommes d'argent,
médailles d'argent et de bronze, et diplômes de mérite, seront
décernés aux auteurs des meilleurs ouvrages originaux, assiettes,
plaques, dalles, avec sujets, fleurs ou ornements. Un prix est
réservé pour la meilleure décoration d'une paire de vases, un
autre prix spécial pour la meilleure décoration d'une garnituie
de cheminée. MM. E. W. Cooke, R. A., et Frédérick Goodall,
R. A., rempliront les fonctions de juges pour l'admission des
objets et le concours. Tous les envois devront être faits avant le
samedi 11 mai.

Espagne. — Un violent incendie a éclaté la semaine der-
nière à Madrid, dans le palais du duc de Villa Hermosa, à l'an-
gle gauche delà rue San Geronimo, sur le Prado, et a occasionné
des pertes irréparables.

Un grand nombre d'antiquités, d'objets d'art et une partie
de la bibliothèque ont été la proie des flammes. Outre les éditions
anciennes des classiques et des Pères de l'Église, la bibliothèque
de Villa Hermosa renfermait des livres extrêmement rares du
xvi" siècle, ayant appartenu aux frères Argensolas, à Lupercio
et à Bartolomé.

La galerie de tableaux où l'on admire des Murillo'et des
Zurbaran, la magnifique salle de bal et les vieilles tapisseries
avec lesquelles on décore la façade du palais les jours de fête,
ont été préservées.

Italie. — Le fameux palais Strozzi de Florence s'est ré-
cemment dépouillé de plusieurs de ses principaux trésors d'art ;
le duc a cédé au musée de Berlin quatre admirables bustes en
marbre, dus au ciseau d'illustres maîtres du xve siècle, et au
baron Adolphe de Rothschild une célèbre clef historique en fer
qui a été vendue plusieurs fois son pesant d'or.

Russie. —' Un archéologue russe, M. Wladimir Stasof, ama-
teur et critique d'art, s'est avisé d'écrire aux officiers russes en
Bulgarie non-seulement pour les engager à se préoccuper des
restes de l'art bulgare qui pourraient être trouvés dans cette
province, mais encore pour leur recommander de prendre des
croquis de tout ce qui leur passe devant les yeux. Il est vrai que
d'après M. Stasof lui-même l'efficacité de cette recommandation
est des plus problématiques. Les officiers anglais cultivent volon-
tiers les beaux-arts. M. Stasof a été frappé du grand nombre
d'études, dessinées ou peintes, en Europe, en Asie, en Afrique
et en Amérique, sans parler de l'Océanie, et envoyées par des
officiers anglais à l'exposition internationale de 1875. Il s'étonne
que les officiers russes aient jusqu'ici témoigné de peu de goût
pour le pittoresque ou de peu d'aptitude pour les arts du dessin.
Ses compatriotes pourraient lui répondre qu'avant et après la
chute de Plewna ils ont eu autre chose à faire que de dessiner
ou peindre, et que d'ailleurs c'est aux officiers comme aux
artistes que s'applique le proverbe : « Chacun son métier », —
un proverbe russe, comme chacun sait.

Suisse. — Le Bund de Berne nous apprend que la munici-
palité de Neufchàtel ne cesse de faire de nouvelles acquisitions
pour son musée de peinture du palais Rougemont, seulement
ces acquisitions sont exclusivement nationales ; la municipalité
n'achète que des œuvres d'artistes suisses. C'est ainsi qu'elle
vient d'acquérir deux portraits et un dessin de Léopold Robert.

—■ Le peintre François Diday, dont nous avons annoncé la
mort, a légué à la ville de Genève ses propriétés immobilières
évaluées à 400,000 francs, à charge d'en aflecter le prix à l'acqui-
sition d'œuvres d'artistes suisses. Il a légué en outre à la section
des beaux-arts de l'Institut national une somme de 5,000 francs,
et à la Société des arts un certain nombre de ses études et
esquisses, avec une somme de 20,000 francs pour augmenter le
fonds sur lequel elle prélève les récompenses qu'elle décerne
aux artistes.

— Un comité présidé par M. l'architecte Vischer-Sarasin
prépai e à Bâte une grande exposition historique des arts indus-
triels.

ERRATA. — Page 97, ligne 8, au lieu de : autres, il faut lire : arts; ligne 15, au lieu de : commencement, lire : couronnement ;
ligne 23, au lieu de : créative, lire : créatrice. — Page 98, lignes 14 et 15, au lieu de : facilement, il faut lire : faussement. —
Page 101, ligne 3, au lieu de : divers, il faut lire : divins.
loading ...