L' art: revue hebdomadaire illustrée — 4.1878 (Teil 1)

Page: 3
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1878_1/0011
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOTRE QUATRIÈME ANNÉE

ous voici entrés dans notre quatrième année. 'La place
r/uc JJ^jlRTf a prise dans le monde artistique nous impose
des obligations croissantes auxquelles nous ne faillirons pas.

:La principale est de nous tenir" prêts pour-1
VjExPQSlTlÔN universelle -, qui doit s'ouvrir^ au mois
de mai io7é>- %out annonce que ce grand concours de
l'art et de l'industrie, auquel prendront part — sauf
Vt/lllcmagnc — tous les peuples qui ont un art et une
industrie, aura un caractère de solennité et d'universalité
tel qu'aucune des Expositions antérieures n'en a pré-
senté un semblable. 31 v aura donc un intérêt des plus
sérieux à étudier' de près et swf, toutes ses faces, dans
ce qu'elle présentera de nouveau, cette manifestation
multiple du génie Ijumain.

<lA cet égard toutes nos mesures sont prises.
ZMous devancerons même l'ouverture de l'Exposition. L'cmincnt architecte qui peut être considéré
comme le maître de la génération actuelle, celui qui le premier a eu l'intelligence vraie et complète des
conditions et des caractères de la grande architecture française du moyen âge, DYl. cÇiollet~Le-^Duc, veut lien écrire
pour' î/iAjRj( une suite d'articles, dans lesquels il fera l'anatomie savante et raisonvéc des constructions mêmes qui
s'élèvent en ce moment au Xrocadéro et au ~Ghamp~de-DWars pour* l'exposition de -iSjS.

■Le lut que se propose CM. 'Viollet-Le-^Duc est de faire bien comprendre aux lecteurs de L'tAR% la signification-
vraie de tout ce vaste enscmlle, la pensée intime qui a présidé à toute la conception et qui en constitue le mérite architectural,
par' l'accord exact de la forme et de l'idée. Son esthétique, fondée sur* l'observation et le raisonnement, dédaigne les hautes
sphères de l'idéalisme transcendent al. Si c'est la un défaut aux veux des génies étljérés epd aiment a planer" dans les espaces
intersidéraux, il se transforme en une qualité de premier ordre pour les esprits moins ambitieux qui tiennent avant tout à
voir clair et à comprendre.

"Gcs articles de DSt. ^iollet-Le-^Duc, illustrés de dessins faits par lui-même et de plusieurs eaux-fortes représentant
l'ensemble et les parties principales de cette masse architecturale, seront publiés d'abord dans L'ALKbj avant l'ouverture de
l'exposition, puis reunis en un album, qui restera comme un souvenir' de l'Exposition universelle de j878.

~Qjiant aux comptes rendus de l'Exposition elle-même, ils seront partagés, suivant la série des spécialités, entre les
critiques les plus compétents. "Gcs spécialités sont nombreuses; nous aurons a nous occuper, non-seulement de l'art proprement

dit - architecture, sculpture, peinture, musique, gravure, etc., uvcc leur division ctl exposition rétrospective et

Exposition moderne — mais aussi de toutes .les Applications de v'iAtet a l'Jndustrie, — bronze, céramique,
orfèvrerie, ébénisterie, etc., etc. — CMous espérons qu'il nous sera possillc de réserver' à chaque partie l'espace et
le développement convenables, notre format et notre périodicité hebdomadaire nous donnant à cet égard toutes les
facilites désirables.

"L'Exposition universelle aura nécessairement pour effet d'atténuer dans une certaine mesure l'importance du Salon
annuel des ^G^amps~Elysées. "Gc ne sera pas pour" nous une raison de le néqligcr'. Si nous devons voir au ^hamp-de-é^lars
les œuvres consacrées par" le succès antérieur", nous n'en irons pas moins chercher au Salon les promesses des succès futurs.
0\fitU avons déjà réuni en partie les cléments du travail que nous lui consacrerons, et nous espérons cette année pouvoir réussir",
en partie du moins, à établir' une certaine concordance entre les reproductions figurées et les appréciations des oeuvres.

ZK,ous commencerons nos appréciations, comme d'ordinaire, le jour même ou le Salon s'ouvrirAj et nous nous arran-

*
loading ...