L' art: revue hebdomadaire illustrée — 4.1878 (Teil 1)

Page: 191
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1878_1/0225
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHRONIQUE DE L'HOTEL DROUOT.

N° 32. Coupe ronde hispano-moresque à émail très-bril-
lant. — 600 fr., à M. Gaillard.

N° 39. Paire de vases à pans et à côtes, en ancienne faïence
de Delft. — 2,180 fr., à M. Evenepoel.

N° 50. Navette à encens, en cuivre doré sur piédouche,
travail du xin" siècle. — 1,020 fr., à M. Gay.

N° 56. Cippe en ivoire, par François Duquesnoy dit le Fla-
mand ; il représente des enfants et des satyres dansant, exécutés
en haut relief. — 4,650 fr.

191

N° 138. Calice à pied et nœud en cuivre ciselé et doré, en-
richi d'émaux translucides sur argent, xve siècle. — 800 fr., à
M. Wetterhan.

N° 140. Croix en cuivre, enrichie, sur ses deux faces, d'é-
maux translucides sur argent. — 705 fr., à M. Corroyer.

N° 163. Manche de dague, formé d'une figurine de femme
debout, entourée de fleurs, en bronze ciselé et doré. La garde, à
enroulements, est ornée d'une figure de Renommée en relief,
XVIe siècle. — 700 fr., à M. Emile Gavet.

Etude dessinée d'après nature en Egypte par Léon Beilyi. (Vente des 11 et 12 février 1878.)

N° 178. — Deux sculptures en albâtre, en haut-relief, re-
présentant des épisodes de la vie de Jésus-Christ, xn' siècle. —
207 fr., à M. Corroyer.

N» 179. Buste de la Vierge, grandeur nature, enterre cuite
peinte, sur socle en bois noir, fin xv« siècle. — 3,020 fr., à M. le
baron A. de Schickler.

N" 194. Boîte ronde du temps de Louis XVI, en or émaillé
en plein, décorée de marines d'après Vernet et enrichie de cor-

dons et de pilastres finement ciselés en relief, et émaillés en
couleurs. — 1,480 fr., à M. Cottreau.

— La collection de feu le baron Deurbroucq se composait
d'eeuvres trop secondaires pour obtenir grand succès, à l'excep-
tion de la Cuisine flamande, fort beau Teniers qui a été retiré
à 10,000 fr. Ce serait très-bon marché, si ce tableau était intact,
mais un vandale a recouvert d'un abominable repeint la tète
d'un bœuf gisant à terre et le corps suspendu à la muraille qui
occupe le fond de la composition.

1. Voir page 135 l'étude nue de cette figure qui se trouve au premier pian, à droite du tableau : Une Fête religieuse au Caire, 11 • 141 de l'exposition de Léon
Belly à l'Ecole des beaux-arts.
loading ...