L' art: revue hebdomadaire illustrée — 2.1876 (Teil 1)

Page: 149
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1876_1/0164
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE' MUSÉE TORLONIA

n immense trésor d'art et d'érudition a été amassé en silence depuis près
de vingt ans.

Le Musée de Sculptures Antiques du prince Alexandre Torlonia,
dont je décrirai pour les lecteurs de l'Art les principaux chefs-d'œuvre,
dépasse de beaucoup les limites de toutes les collections particulières ;
on ne saurait lui trouver d'égal que dans les Musées publics ou dans
les Galeries souveraines, et, à dire vrai, il n'a réellement pour rival que
les collections du Vatican et du Capitole, qui elles-mêmes pourraient à
bon droit lui envier un grand nombre de ses richesses.

Une dépense continue et immense supportée avec la ténacité d'un
homme qui se consacre à la réalisation d'une grande idée ; les événements politiques, qui sont venus
permettre des achats extraordinaires, qui étaient auparavant tout à fait impossibles à quelque prix que
ce fût; l'heureux succès de fouilles exécutées sur une vaste échelle parmi les ruines de cités jadis flo-
rissantes; les merveilles trouvées dans de splendides villas, qui sont, elles aussi, au nombre des
domaines du prince Torlonia, telles ont été les causes exceptionnellement favorables qui ont con-
couru à la fondation de ce Musée encore presque inconnu, et ont permis de réunir un ensemble tel que,
bien qu'il existe aujourd'hui, on se surprend, en présence de son étonnante grandeur, à douter de la
possibilité de l'œuvre accomplie.

La série des sculptures de formes primitives, antérieures à Phidias, sert d'introduction à l'histoire
de l'art grec, et la renforce de démonstrations inconnues jusqu'ici et tout à fait inespérées.

La mythologie aux vastes ramifications, l'iconographie aux déclarations positives, une suite de
bustes impériaux1 telle qu'il n'en a jamais existé dans aucun Musée, sans en excepter ceux du Vatican
et du Capitole, et telle que l'avenir n'en pourra faire trouver une pareille, voilà une partie des éléments
constitutifs du Musée Torlonia, dont l'ensemble est si extraordinairement varié, que la simple énumé-
ration des divers marbres indique une profusion de richesses artistiques précieuses entre toutes. Les
statues colossales qui sont nombreuses, celles plus grandes que nature, des groupes "superbes, des bas-
reliefs parmi lesquels il en est qui sont uniques, les bustes, les hennés, nous font suivre la marche de
l'art pendant plusieurs siècles, depuis les époques les plus brillantes jusqu'aux approches de la déca-
dence. Les compositions qui se déroulent sur les vasques et les vases, justement célèbres parmi les

li Les types de cette collection impériale de portraits ont été identifiés par leur scrupuleuse confrontation avec la numismatique
romaine; elle comprend cent deux bustes originaux et cent sept en comptant certains autres portraits de personnages du premier et du
second triumvirat. .

Tome IV. 20
loading ...