L' art: revue hebdomadaire illustrée — 7.1881 (Teil 2)

Page: 22
DOI issue: DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1881_2/0034
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
22

L'ART.

à autre », fut reçu, en 1754, à l'Académie française. Son élection
ne fut pas précisément saluée avec enthousiasme, témoin cette
épigramme :

Trente-neuf joints à zéro,
Si j'entends bien mon numéro,
N'ont jamais pu faire quarante,
D'où je conclus, troupe savante,
Qu'ayant à vos côtés admis
Clermont, cette masse pesante,
Ce digne cousin de Louis,
La place est encore vacante.

M. Bonhomme, après avoir lestement retracé la physiono-
mie de Louis de Bourbon-Condé, a complété le très fidèle por-
trait de cette altesse qui fut si peu homme d'église et ne fut
guère plus académicien ni général, par la publication d'une
série de ses lettres relatives les unes à la campagne de Flandre,
les autres h la campagne de Hanovre. Elles ne laissent aucun
doute sur l'intervention de M"10 de Pompadour — intervention
désastreuse — dans les choses de la guerre. Ces documents
curieux sont une preuve de plus de sa néfasie influence sur la
politique de la France.

MM. Charavay ont fait de l'intéressante étude de M. Honoré
Bonhomme un coquet volume minuscule que se disputent les
amateurs. Beaucoup d'appelés, fort peu d'élus! L'édition n'a été
tirée qu'à deux cent trente-trois exemplaires numérotés.

Adolphe Piat.

ccxxxv

Psyché. Tragédie-ballet de J.-B. P. de Molière. Orné de six
planches hors texte et six culs-de-lampe gravés à l'eau-forte
par Champollion, et publié sous la direction de M. Emile
Bocher. Un volume in-40 raisin de iv-122 pages. Paris,
Jouaust. 1880.

La collaboration littéraire est devenue très commune de
nos jours, surtout pour ce qui regarde les pièces de théâtre. La
fabrication de ce genre d'ouvrages est maintenant tombée dans
le domaine de la confection. Quand un écrivain, peu exercé aux
choses de théâtre ou insuffisamment connu, croit avoir trouvé
une idée dramatique, il s'adresse aux hommes qui passent pour
experts en cette matière et leur demande de retoucher son
œuvre et de l'adapter « aux planches », comme on dit. La noto-
riété des uns sert à chaperonner l'obscurité des autres. C'est
ainsi que nous voyons un si grand nombre de pièces signées de
plusieurs noms, entre lesquels se partagent les droits d'auteurs.
L'industrie théâtrale se trouve ainsi exploitée par des sociétés,
comme les autres industries.

Au xvne siècle, ce genre de collaboration était beaucoup plus
rare, et se faisait du reste dans des conditions toutes différentes.
La Psyché en est un exemple. Molière, pressé par le temps, a
dressé le plan de la pièce et a réglé la disposition. Quant à la
versification, il n'a pu faire que le prologue, le premier acte, la
première scène du second et la première du troisième. Le reste
a été mis en vers par Corneille, sauf les parties destinées à être
chantées, qui sont de Quinault.

C'est cette œuvre dont M. Jouaust a eu la bonne idée de
faire une édition de luxe, avec six planches hors texte et six culs-
de-lampe, gravés à l'eau-forte, dont voici les sujets :

Prologue. Hors texte : Flore invite Vénus à descendre sur
terre. Cul-de-lampe : L'Amour s'envole.

Acte I, scène III. Hors texte : Psyché entre ses deux préten-
dants. Cul-de-lampe: Femmes désolées.

Acte II, scène III. Hors texte : Psyché après le départ de
sa famille. Cul-de-lampe : Psyché enlevée par deux Zéphyrs.

Acte III, scène III. Hors texte : Psyché et l'Amour. Cul-dc-
lampe : Psyché devant le palais de l'Amour.

Acte IV, scène IV. Hors texte : Psyché et le Fleuve. Cul-
de-lampe : Psyché rapporte la boîte que lui a donnée Proser-
pine.

Acte V, scène VI. Hors texte : Psyché évanouie dans les
bras de l'Amour. Cul-de-lampe : Noces de l'Amour et de Psyché-
Ces dessins, où l'on peut trouver quelques inexpériences de
main, compensées d'ailleurs par une grâce naïve, sont gravés par
M. Champollion, dont l'éloge n'est plus à faire.

Quant au livre lui-même, c'est assez de dire qu'il a été établi
par le directeur de la librairie des bibliophiles, par M. Jouaust,
et qu'il est un des mieux réussis de sa collection. Il est tiré à
deux cents exemplaires seulement. Le texte adopté est celui de
l'édition originale de 1671, dont on a scrupuleusement conservé
l'orthographe. Il est composé en caractères entièrement neufs
et conçus dans le goût du temps. Il est imprimé sur papier de
Hollande de premier choix. Quant au format, on a choisi l'in-40
raisin, qui rappelle celui de la célèbre édition de Molière, ornée
des gravures de Boucher, ce qui a permis de donner aux planches
une grandeur qui fait mieux ressortir la valeur des compositions.

Nous profitons de l'occasion pour rappeler que le même
éditeur a publié dernièrement une autre Psyché, celle de La
Fontaine, ornée de cinq petites compositions d'Emile Lévy, gra-
vécsà l'eau-forte par Boutelié, et de quatre dessinsde Giacomelli,
gravés sur bois par Sargent. La Psyché de La Fontaine fait par-
tie de la collection bijou. Ce petit volume n'a pas les prétentions
du grand in-40 ^e \a. Psyché As Molière, mais cela ne l'empêche
pas d'être charmant, et les amateurs, en lisant l'un et l'autre,
pourront comparer les interprétations de la fable antique par
deux des plus beaux génies du xvn" siècle.

Eugène Véron.

COURRIER DES MUSEES
LX1I

— Le gouvernement anglais vient d'envoyer au Musée
des Arts décoratifs le moulage d'un monument indien fort
remarquable. C'est la porte d'un temple bouddhiste. Elle
ne mesure pas moins de 11 mètres de hauteur et est ornée de
sculptures symboliques représentant des animaux fantastiques,
des personnages et des plantes.

Le savant secrétaire général du Musée des Arts décoratifs,
M. Gasnault, a récemment publié deux nouveaux catalogues
des prêts faits à cette si utile institution due à la seule initiative
privée : le Catalogue de la Collection Julien Gréait (Série des
Métaux)1 et celui qui est consacré à l'Exposition de peinture et
sculpture moderne, de décoration et d'ornementî.

1. In-18 de 64 pages, comprenant 9S4 numéros.

2. In-18 de 20 pages, compienant 180 numéros.
loading ...