L' art: revue hebdomadaire illustrée — 7.1881 (Teil 2)

Page: 97
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1881_2/0116
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
MAISON DE RETRAITE

• O U R LES

ARTISTES MALHEUREUX OU INFIRMES

A Monsieur le Rédacteur en chef
du journal l'Art.

Monsieur,

J'arrive en effet de Nevers où j'avais mission, en qualité de président de l'Association
des artistes, de m'entendrc avec l'autorité municipale sur l'exécution du legs fait par
M. Clerget, et je me rends avec grand plaisir au désir que vous m'exprimez, celui de
mettre les lecteurs de l'Art au courant de cette fondation, intéressante à tous les points
de vue, et qui me parait destinée à soulager bien des infortunes et à appeler sur la
mémoire de son auteur la gratitude de tous les artistes.

Vous savez, monsieur, que M. Clerget vient de laisser, en mourant, à la ville de
Nevers, une fortune estimée à près d'un million huit cent mille francs, plus une propriété
située dans les environs, sur les bords de la Loire, propriété qui, aux termes des volontés
du testateur, doit rester inaliénable et être convertie en maison de retraite et de conva-
lescence pour les artistes peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et dessinateurs malades,
infirmes ou dépourvus de ressources.

-<v——-

*V * '4< MET 'Au,J>c 17

Encadrements de J. M. Weiss, gravés pau Marvye.
Tome XXV. \ i3
loading ...