L' art: revue hebdomadaire illustrée — 7.1881 (Teil 2)

Page: 318
DOI issue: DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1881_2/0351
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
3i8

L'ART.

veau Temps rappelle que cette grande institution doit son
origine à la sollicitude du comte Nicolas Roumiantscf, chance-
lier de l'Empire, Mécène éclairé et grand connaisseur des anti-
quités russes.

Pendant quinze années consécutives, de 1810 à 1825, une
petite armée d'archéologues et de collectionneurs fut occupée
à rassembler des livres et des manuscrits rares pour la biblio-
thèque du comte.

Les fruits de ces recherches constituèrent une bibliothèque
et un musée qu'il légua après sa mort, arrivée en 1826, à la

jeunesse élevée dans les écoles militaires. Deux ans plus tard,
le musée fut placé dans le ressort du ministère de l'instruction
publique, qui s'empressa de l'ouvrir au public de Saint-Péters-
bourg.

C'est en 1861 qu'on le transféra à Moscou, où l'institution
prit un nouvel essor. Elle compte actuellement sept sections
bibliothèque, collection de livres et de manuscrits slaves,
beaux-arts, statuaire, numismatique, antiquités, ethnographie.
Le nombre des visiteurs de la bibliothèque a été en 1S79 de
plus de quarante mille.

c e WIL50N. DtLT

A Weir near Oxford.
Dessin à la plume de Charles E. Wilssn, d'après l'aquarelle de E. W. Cooke, R. A. (South Kcnsington Muséum.)

EXPOSITIONS

France. — Le 24 juin a eu lieu, au palais des Champs-
Élysées, sous la présidence de M. Jules Ferry, ministre
de l'instruction publique et des beaux-arts, assisté de M. Ed-
mond Turquet, sous-secrétaire d'État, la distribution solen-
nelle des récompenses du Salon de 1881.

— L'exposition des aquarelles, commandées à divers artistes
par M. A. Roux, pour illustrer les Fables de La Fontaine, a été
clôturée le 10 juin; elle a été l'occasion d'un véritable triomphe
pour M. Gustave Moreau, qu'elle a définitivement placé tout à
fait hors de pair comme aquarelliste; elle a aussi révélé en
M. Élie Delaunay un Painter in Waler Colours des plus dis-
tingués.

Les aquarelles de Jules Jacquemart ne nous ont rien appris
de nouveau sur l'éminent artiste.

Presque toute la phalange des chefs de file de l'aquarelle
française brillait là d'un vif éclat.

— L'exposition des projets pour le Grand Casino et Cercle
de Trouville s'est ouverte le 20 juin dans les Galeries de l'Art,
33, avenue de l'Opéra. Elle est fort intéressante. Vingt-cinq
architectes ont pris part au concours ouvert par la Société que
préside M. Charles Mannheim.

Allemagne. — A l'exposition internationale de la chasse,
inaugurée à Clèves le 12 juin, les objets exposés sont répartis

entre dix groupes dont le sixième est consacré aux meubles,
tableaux, gravures, livres et journaux ; quant aux statues, elles
sont comprises dans le huitième groupe.

Angleterre. — Le i3 juin a eu lieu à Londres, dans la
Dudley Gallery, l'ouverture de l'exposition annuelle d'oeuvres
d'art, en noir et en blanc.

— Au n° 29 de Maddox Street, Regent Street, à Londres,
M. A. Ayscough Wilkinson a organisé une exposition de ses
aquarelles qui demeurera ouverte jusqu'au 29 juin.

— La première Exhibition of Pictitres and Water Colour
Drawings by French Artists, ouverte dans la Galerie de la
Librairie de l'Art, 134, New Bond Street, à Londres, se dis-
tingue non par la quantité, mais par la qualité, ce qui est émi-
nemment préférable. C'est un vrai dessus du panier, cette
mignonne exposition, et l'on peut compter que les amateurs lui
rendront justice.

Nous y reviendrons pour dire tout le succès qu'elle obtient
et qu'elle mérite à tous égards. Nous devons aujourd'hui nous
contenter de signaler un très charmant morceau de M. Ernest
Duez, Sur la falaise, que nous préférons de beaucoup à ses
deux toiles du Salon de Paris. — M. E. Champollion a excel-
lemment gravé Sur la falaise pour l'Art. C'est français au
possible, très parisien même et très artiste ce petit tableau.
loading ...