L' art: revue hebdomadaire illustrée — 7.1881 (Teil 2)

Page: 206
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1881_2/0228
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
20Ô

L'ART.

grand fronton, derrière lequel on aperçoit la coupole couronnée d'une petite lanterne. Ce corps
de la façade est flanqué des deux côtés par deux légers campaniles à quatre étages; au-dessus
du socle, chacun d'eux porte une fenêtre cintrée comme celles de la partie centrale, et ces mêmes
fenêtres se répètent, plus petites, à la hauteur du fronton. Ces campaniles finissent aussi par
de légères coupoles. L'ensemble, dans son austère simplicité, et malgré l'exiguïté de la repro-
duction, nous donne un nouvel et frappant exemple de l'admirable pureté et de la haute
perfection du style de Bramante.

Il est d'autant plus regrettable qu'il ne nous ait pas été donné de voir ce projet exécuté. A
peine commencée, cette œuvre superbe a été abandonnée et remplacée par la façade présente,
qui est un ouvrage assez baroque. Les portes latérales, qui ne sont plus en rapport ni avec les
fenêtres superposées ni avec les nefs correspondantes, trahissent un compromis assez maladroit
avec la disposition originelle. Elles ont été poussées de côté pour faire place aux pilastres doublés
qui ornent la porte centrale, et touchent presque le seuil des premières chapelles latérales.
Nous possédons encore l'encadrement de la porte du milieu tel qu'il fut commandé par
Bramante; il a été transporté à la partie postérieure du palais qui fait front au sanctuaire. Ce
travail, qui fut exécuté sous Rainero Nerucci, prouve que le plan de Bramante était encore
maintenu dans les quarante premières années du xvie siècle. Il n'est guère probable que toute la
façade ait été exécutée suivant le dessin original. La transformation des parties inférieures date
déjà de Boccalino da Carpi, en 155-8, tandis que leur achèvement sous Sixte V doit être
imputé à Lattanzio Ventura d'Urbin. Les changements introduits plus tard ont aussi altéré le
caractère d'unité du palais apostolique, de sorte qu'il est difficile, même à un œil assez exercé,
de déterminer précisément ce qui appartient à Bramante.

Dr AUGUST SCHMARSOW.

CUL-DE-LAMPE

composé par Galland; dessin de Scott; gravure de Froment.
loading ...