Die Form: Zeitschrift für gestaltende Arbeit — 5.1930

Page: 301
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/form1930/0359
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
tement Hees aux dependances sociales d'une epoque.
Lorsque l'homme modifie sa maniere d'envisager
la vie, c'est dans la creation artistique et scienti-
fique que se manifeste tout d'abord sa nouvelle
attitude spirituelle ».

La mission de l'Exposition de Cologne n'est donc
pas de montrer I'« acquis », — « Quo non ascensi su-
mus! » — pour etendre la devise du Francais Fou-
quet — « quels sommets n'avons-nous pas atteints »!
— mais de comprendre et de faire comprendre ce
ä quoi Ton tend, ce qui est en devenir. L'Exposition
ne doit pas etre purement et simplement une sorte
de coupe transversale commode du present: il lui
faut bien plutöt avoir le courage de poser des
problemes bien definis; ce qui importe, ce n'est pas
seulement ce qui est resolu, mais aussi ce qui est
ä resoudre.

J'ai choisi comme Programme d'une exposition
des « Temps Nouveaux » ainsi comprise un cycle de
7 groupes repartis de la facon suivante: 1° Visage
du monde, 2° Formation de l'homme, 3° Assujettisse-
ment des forces et de la matiere, 4° Architecture
et habitation, 5° Urbanisme et amenagement regional.
6" Structure de PEtat, 7L Organisation du monde.

Voici quelques propositions en vue de l'execution
de ce programme:

1° Visage du monde. Soit: panorama scientifique
du monde des « temps nouveaux », comme introduc-
tion et preparation ä la connaissance de I'« homme »
et ä celle du « monde », dans l'esprit du mot cite
plus haut que « le sens de la vie et la comprehen-
sion de l'univers ont fait une conversion d'au moins
90° ». Peut-etre conviendrait-il de comparer les
systemes de Ptolemee, de Copernic et d'Einstein-
Planck, de montrer le deplacement de la terre dans
le Systeme planetaire, de faire voir aussi l'homme
par rapport ä l'univers, celui qui se croyait au centre
immobile d'un monde dont il ne connaissait qu'une
Partie infime, et celui qui a explore l'espace de
plus en plus retreci, de faire comprendre le chemin
parcouru entre la notion de l'univers et celle de
l'unite d'espace, entre celle de l'absolu et celle de
la relativite; de faire eclater le recul, la dispari-
tion de l'horizon cosmique. On pourra montrer les
decouvertes de continents et leur exploitation rem-
placees par celles des forces de l'univers, parfois
sous forme collective. D'oü Pelimination pratique
de la dualite du temps et de l'espace, leur rappro-
chement et leur liaison par l'utilisation technique
de forces naturelles au moyen d'instruments appro-
pries (du microscope au telescope, par teleaudi-
tion et television, par fil et sans fil, eloignement de
la terre et perspective de vol, etc.). Autant de rap-
ports menant necessairement aussi bien ä un nou-
vel ordre du monde qu'ä une nouvelle formation de
l'homme.

2° Formation de l'homme. Soit: representation
des forces qui determinent l'homme et son unite
psycho-physique (en tant qu'individu et, plus encore.
comme membre d'une communaute): d'oü, impor-
tance et conscience nouvelles de la beaute du
corps, du « corpus sanum » d'Horace, (eugenique.
hygiene, sport, rythmique); efforts en vue d'attein-
dre la « mens sana » (mouvement des « jeunesses »
et des « scouts », formes d'ecoles diverses et pre-
paration de chefs): simplification du travail et orien-
tation professionnelle: modes d'expression. Phy-

siognomie, graphologie, langue, mode; influence in-
tellectuelle et morale exercee par la nature, la
technique, la musique et ses instruments nouveaux,
par la radiophonie, la Photographie, le cinema et
l'art, le journal, le periodique et le livre, l'eglise et
le culte.

3° Assujettissement des forces et de la matiere.
Soit: travail des matieres premieres et leur fagon-
nage. Par consequent, le domaine de la machine et
du machinisme, de l'artisanat, de la technique (des-
tructive et liberatrice) et de la matiere: fer et
acier, metaux, pierre, bois, papier, cuir, linoleum,
caoutchouc, verre. ceramique, couleurs, textiles, etc.

Ici encore il ne s'agit pas d'une simple foire
d'echantillons mais d'une Solution conforme au
theme propose.

4° Architecture et habitation: L'organisation de
ce groupe est notablement simplifiee par la possi-
bilite et la necessite de resoudre des problemes de
constructionet d'habitation qui se posentäl'occasion
de la creation de colonies internes et de complexes
d'habitation envisages comme objets d'exposition.
Ici se poseront des questions telles que celle des
materiaux ä choisir (materiaux nouveaux d'acie-
ries ou metaux legers): celle du mode de construc-
tion (maison individuelle, maison ä etages, bloc de
maisons, apartment-house); celle de la cuisine com-
mune, de la cuisine-chambre, des ustensiles de la
maitresse de maison: celle des formes d'habitation
dans le cadre des differents rayons de circulation,
sur le sol, sous le sol ou au-dessus du sol.

5° Urbanisme et amenagement des regions. Soit:
des devoirs pressants de la « ville vivante»; la
volonte d'organiser la ville et d'amenager le pays.
Par consequent questions d'emplacement des
regions industrielles et agricoles, rapport entre
l'economie, la nature et la civilisation, entre le tra-
vail, le repos et l'habitation. Industrie et agricul-
ture et leur soumission ä la technique, les problemes
que soulevent pour elles leur dependance ä l'egard
des sources d'energie et des moyens de transport;
täches de la regularisation des cours d'eau (digues
et jetees, ports, chantiers et ponts) et de la con-
struction des canaux, installation de barrages et
exploitation de l'energie hydraulique, ecluses et
appareils elevatoires, production, transmission et
utilisation de l'energie, economie de l'energie et
technique de la haute-tension, transport ä longue
distance de l'electricite, du gaz et de la chaleur,
completement de la force et de la chaleur; le Pro-
bleme du charbon. L'usine elle-meme, administration
et ateliers oü la plupart des hommes passent la plus
grande partie de leur existence; etablissements de
colonisation, les moyens de circulation reliant villes
et campagne: tramways, chemins de fer, metropoli-
tain souterrain et aerien: le raccord sans voie ä l'aide
de bicyclette, d'autobus et d'autos. Exemples tires
de l'Allemagne: tout d'abord le Rhin et la Ruhr, cette
cite de demain formee par des villes, cit6 mondiale
industrielle. Etat-cite en devenir, compose d'une dou-
zaine de grandes villes anciennes et nouvelles (en
partie ä l'americaine) od chaque jour davantage l'on
se rend compte du gaspillage d'hommes et de matiere
qui se faisait jusqu'ä present, et meme de la neces-
site d'un plan organique commun et d'une repartition
fonctionnelle, evolution que l'exposition de Cologne
peut accelerer et qui part d'une comprehension

301
loading ...