Die Form: Zeitschrift für gestaltende Arbeit — 5.1930

Page: 439
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/form1930/0513
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
AUSLÄNDISCHE PRESSESTIMMEN ZUR WERKBU N DAUSSTELLU NG
IN PARIS

Die Deutsche Werkbund-Ausstellung im Grand Palais in Paris hat eindeutig in der deutschen Presse gute
Beurteilung gefunden. Die starke Beachtung und Beurteilung in der französischen Presse mögen einige
kurze Auszüge zeigen. Auch in der englischen Presse ist die Ausstellung, soweit wir sehen, beachtet wor-
den. Wir bringen auch zwei kleine Auszüge aus englischen Zeitungen.

,,L e T e m p s"

21. V. 30......Ce qui frappe, au premier abord,

c'est la legerete. Je prie le lecteur de croire qu'il
ne s'agit pas d'un lapsus. C'est bien legerete et
non lourdeur, que j:ai voulu ecrire. Je n'ai pas du
tout le desir, en ecrivant cet article, de faire des
faceties. J'estime, au contraire, que cette partici-
pation des Allemands au 20e Salon a une importance
qui n'echappera ä personne, et que nous devons
l'etudier minutieusement.

.....Aussi n'est-il pas exagere de dire que la

section allemande n'est pas seulement un Salon
qui s'ajoute ä tant d'autres, mais qu'elle reflete avec
fidelite le visage de la jeune Allemagne.......

.....Je me suis laisse dire, et je croirais volon-

tiers, que ce visage etait celui qu'entendait prendre.
desormais, la Republique allemande.......

.....S'il en etait ainsi, l'interet de cette exposi-

tion s'en trouverait renforce. puisqu'elle nous appa-
raTtrait comme l'expression des moeurs allemandes
d'aujourd'hui. Et par lä meme nous y trouverions,
plus encore que des clartes sur l'esthetique. des
documents sur la psychologie collective de ['Alle-
magne contemporaine.......

27. V. 30......Nous l'envisageons. quant ä nous.

comme le laboratoire brillant, aere et clair oü s'ela-
bore. dans des cornues de verre transparent, le
decor de la vie allemande.......

12. VI. 30......Choisir entre la section francaise

et allemande, c'est moins choisir entre le goüt fran-
cais et le goüt allemand que. d'une maniere plus
generale, entre l'art et l'industrie. entre l'individu
et le Standard.......

„L'lntransigeant"

21. V. 30......L'aspect de l'ceuvre (allemand)

resterait un peu sec, n'etaient le cöte brillant qu'a-
joutent certains materiaux. la variete des revete-
ments nouveaux et les couleurs qu'ils rendent pos-
S|bles, les linoleums, les cuirs. le fer. le nickel etc.
et les diverses combinaisons de tous ces materiaux
ainsi que les recherches d'eclairage.......

.....Mais Ton verra. par l'exemple du Werkbund.

combien l'art decoratif allemand lui-meme n'obeit
Plus ä des poussees individualistes. mais travaille
dans ce sens corporatif que nous signalions chez
n°s artisans francais.

L'on goütera toutefois l'unite et la distinction
qui President ä la composition de l'ensemble du
Werkbund.......

16. V. 30......Cependant, la grande attraction

est constituee cette annee par la section allemande,
un ensemble presente par le «Deutscher Werkbund»,
representant l'esprit de PAIIemagne d'aujourd'hui

..Journal des Debats"

10. VI. 30......Ne parlons plus de lourdeur ger-

manique! II n'y a que certaines declarations d'esthe-
ticiens. traduites dans le catalogue de Pexposition,
qui manquent de souplesse, de finesse. Ce qu'on

nous montre.....on dirait d'abord que ce n'est rien.

De l'espace, de la lumiere, mais un espace conquis
par l'intelligence, une lumiere comme spiritualisee.

.....L'air qu'on respire dans le domaine de

M. Gropius est d'une purete qui engendre l'alle-
gresse. L'art du «Werkbund» est vivant, leger...

.....L'exposition du « Werkbund » est d'une teile

ampleur, d'une teile importance, que nous avons cru
devoir, ä son propos, «faire le point».......

.....Le colossal ne serait donc plus germanique!

Tant mieux! Si c'est bien le nouveau visage de
l'Allemagne qui s'evoque dans le cadre que lui a
trace M. Gropius, si cette architecture ne ment pas,
ne deguise rien, si la « culture » aussi se rajeunit,
s'allege, depouille sa creuse eloquence et s'exprime
de plus en plus clairement. il n'est personne en
France qui ne doive s'en rejouir. Les architectes du
« Werkbund » et ceux qui parlent ou comprennent
leur langage sont vraisemblablement de bons
Europeens.......

..La L i b e rt e"

20. V. 30......On ne nous permet plus d'oublier

qu'une civilisation industrielle de plus en plus nous
assiege. Cet envahissement inquetant est par-
ticulierement sensible dans la section allemande —
qui est la partie la plus froide de l'exposition — on
peut l'ecrire sans manquer ä la courtoisie que l'on
doit ä ses hötes. Tout ce qu'on nous montre est
horriblement depourvu de charme. Ce depouille-
ment systematique, cette passion de l'abstrait dans
ce qui est concret par essence, ne decourageront-
ils pas les snobismes de commande?.......

..Excelsior"

7. VI. 30......Et voici aujourd'hui leur vieux

« Werkbund » qui. d'un coup de baguette. s'est mis
ä la derniere mode. c'est ä dire up to date, le metal,
le verre. et pousse le rationalisme utilitaire ä ses
ultimes limites. Iis sont aujourd'hui aussi « legers »
qu'ils etaient patauds avant guerre......

439
loading ...